Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Après des manifestations des étudiants

Kenya : l'université de Nairobi fermée

L'université de Nairobi a été fermée, hier, en raison de manifestations qui s'y sont déroulées en amont de la nouvelle élection présidentielle, organisée à la suite de l'invalidation en justice du scrutin du 8 août, a annoncé l'université. “On a demandé aux étudiants de quitter les résidences (sur le campus) avec effet immédiat, pour 9h00 (06h00 GMT) au plus tard”, a déclaré le vice-chancelier de l'université Peter Mbithi dans un communiqué. La décision a été prise après de nouvelles manifestations, lundi soir, et hier matin, au cours desquelles des étudiants ont bloqué des rues adjacentes à un des campus de l'université, au nord-ouest de la ville, entraînant des confrontations avec les forces de l'ordre. Les manifestations estudiantines avaient débuté la semaine passée après l'arrestation de Babu Owino, un ex-président de l'Organisation des étudiants de l'université de Nairobi qui a obtenu un siège de député à l'issue des élections générales du 8 août sous les couleurs du Mouvement démocratique orange (ODM) de l'opposant Raila Odinga. M. Owino avait été arrêté et inculpé pour avoir porté atteinte au président Kenyatta lors d'un discours devant des partisans de M. Odinga. Les manifestations d'étudiants ont été marquées, la semaine passée, par ce qu'ils ont qualifié de “brutalités policières”, contre lesquelles ils ont protesté lundi soir et hier.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER