Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Terrorisme

La CIA lancera des attaques de drones depuis le Niger

La CIA va lancer des attaques de drones contre des terroristes islamistes d'Al-Qaïda et du groupe autoproclamé État islamiste (Daech) en Libye depuis une nouvelle base dans le nord-est du Niger, a rapporté hier le New York Times. Selon le quotidien américain citant des responsables nigériens et américains, des opérations de surveillance ont lieu depuis plusieurs mois depuis le petit aéroport de Dirkou dont la piste a été agrandie et la sécurité renforcée depuis février. Interrogé par le journal, le ministre nigérien de l'Intérieur, Mohamed Bazoum, a reconnu la présence de drones américains dans cette petite ville du désert, sans donner davantage d'informations, tandis que le maire de Dirkou, Boubakar Jérôme, a estimé que cela avait amélioré la sécurité de sa ville. L'utilisation de drones par la CIA avait été limitée par l'ancien président américain Barack Obama à la suite de raids qui avaient fait des victimes civils. M. Obama préférait confier ces opérations à l'armée qu'aux services secrets pour un meilleur contrôle, a ajouté le New York Times. Mais son successeur, Donad Trump, a relancé le rôle de la CIA dans l'utilisation des drones pour mener des attaques, selon la même source. Le Pentagone dispose d'une base à Niamey, la capitale du Niger, à 1300 km de Dirkou. Les militaires américains y ont lancé des opérations contre les islamistes basés en Libye, dont la frontière sud passe au nord de Dirkou, toujours selon le New York Times. Pays pauvre, le Niger est situé dans la zone du Sahel où opèrent les terroristes.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER