Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Burkina Faso

La France va extrader François Compaoré

© D. R.

La cour de cassation française a validé, mardi, l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, où ce frère de l'ancien président burkinabé déchu est mis en cause dans l'enquête sur l'assassinat en 1998 d'un journaliste, une décision qui nécessite encore un décret du gouvernement français pour être effective. Le 5 décembre 2018, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris avait autorisé l'extradition de M. Compaoré vers Ouagadougou, où le dossier Zongo, classé en 2003 après un non-lieu en faveur du seul inculpé, a été rouvert à la faveur de la chute de Blaise Compaoré. Journaliste d'investigation reconnu et directeur de l'hebdomadaire L'Indépendant, Norbert Zongo avait été assassiné le 13 décembre 1998, alors qu'il enquêtait sur le meurtre du chauffeur de François Compaoré. Âgé de 49 ans, il avait été tué avec trois de ses compagnons.
 

R. I/Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER