A la une / International

Démolition du village palestinien de Khan Al-Ahmar

La mise en garde du Parlement européen à Israël

Le Parlement européen a mis en garde jeudi, dans un communiqué de presse, des retombées de la démolition du village Khan Al-Ahmar à l’est d’El-Qods. Le Parlement a invité à répondre fermement à la politique visant à saper la solution de deux États et à démolir les installations financées par l’Union européenne et ses pays membres dans les zones (C), demandant à Israël d’arrêter la politique de l’exil forcé pratiquée contre les bédouins palestiniens dans les territoires palestiniens occupés et au Néguev. Le Parlement a ajouté qu’Israël porte la responsabilité d’assurer les fournitures de l’éducation et de la santé à la population sous l’occupation, appelant à l’arrêt de toutes les mesures unilatérales visant à changer le statu quo et à arrêter la politique de démolition des installations palestiniennes dans les territoires occupés. En dépit de cette mise en garde, les forces israéliennes ont mené jeudi matin une incursion dans les alentours de Khan al-Ahmar, village bédouin palestinien menacé de démolition et devenu emblématique du sort de ces communautés confrontées à l'occupation et la colonisation de la Cisjordanie, selon des médias. L’arrivée avant l'aube d’une centaine de membres des forces de sécurité israéliennes a fait redouter le prélude à la destruction du village, qui peut à présent intervenir à tout moment.

M. T.