Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Le chef de maintien de la paix de l'ONU en visite au Mali

La mise en œuvre de l’Accord d’Alger au menu

Le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a entamé, vendredi, une visite de 6 jours au Mali, qui vient de réélire le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta. Dès son arrivée dans la capitale malienne Bamako, M. Lacroix s'est entretenu avec Mahamat Saleh Annadif, le chef de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma), et a été reçu par le Premier ministre malien, Soumeylou Maïga. La mise en œuvre de l'accord de paix a été au menu des échanges entre le secrétaire général adjoint et le chef du gouvernement malien. Au cours de son séjour, M. Lacroix doit également s'entretenir avec d'autres parties prenantes de cet accord. L'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, a été signé en mai-juin 2015 par le gouvernement malien, les groupes formant la plateforme et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). La visite de M. Lacroix intervient alors que le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, a été réélu à la tête du Mali. Le 24 août, le Conseil de sécurité des Nations unies avait salué la publication des résultats définitifs de l'élection présidentielle malienne tout en insistant sur l'urgence d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de paix. Au cours de ce déplacement de 6 jours au Mali, le chef du maintien de la paix de l'ONU se rendra dans plusieurs localités du nord du pays.
Il doit également rencontrer la direction du G5 Sahel pour discuter du soutien de la Minusma à la force conjointe constituée par le Mali, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad pour lutter contre la menace terroriste dans la région. Jeudi soir, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a annoncé la nomination du général suédois, Dennis Gyllensporre, au poste de commandant de la Force de la Minusma.  


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER