A la une / International

Réfugiés vénézuéliens

L’Amérique latine en quête de solutions

Comment gérer l'exode massif des Vénézuéliens fuyant le marasme dans leur pays ? L'Amérique latine se réunit à Quito afin de débattre, pour la première fois, d'une politique commune face à cette crise migratoire sans précédent dans la région. Les pays latino-américains, qui ont vu des millions de leurs habitants gagner les États-Unis ou l'Europe en quête de travail ou pour échapper à la violence, sont aujourd'hui confrontés à une immigration d'une ampleur inédite au sein de leurs propres frontières. À l'initiative de l'Équateur, l'Argentine, la Bolivie (alliée du Venezuela), le Brésil, la Colombie, le Costa Rica, le Chili, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Pérou et l'Uruguay ont répondu présents. Bien qu'invité, le Venezuela - de plus en plus isolé sur le continent du fait de la politique du président, Nicolas Maduro, et des atteintes aux droits humains dénoncées par son opposition ainsi que par l'Organisation des États américains (OEA) - n'avait pas confirmé, dimanche, sa participation. “Un effort régional permettra à nos pays de mieux répondre à cette situation migratoire”, a déclaré le ministre équatorien des Affaires étrangères, José Valencia.


R. I./Agences