A LA UNE / International

L’internationale

L’ayatollah Ali Khamenei accuse les ennemis de l’Iran

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a accusé hier les ennemis de la République islamique de s’être ligués pour porter atteinte à l’Iran. Selon la télévision d’État, Khamenei, qui s’exprimait pour la première fois depuis le début de ces troubles, a déclaré : “Dans les événements de ces derniers jours, les ennemis se sont unis en utilisant leurs moyens, l’argent, des armes, la politique et leurs services de sécurité pour créer des problèmes au régime islamique.” Sans nommer ces “ennemis”, il a estimé qu’ils n’attendent qu’une occasion pour s’infiltrer et porter des coups au peuple iranien. Cette réaction de Ali Khamenei intervient après celle, quelques heures auparavant, du Conseil de sécurité iranien qui n’a pas hésité à désigner nommément les responsables des manifestations qui secouent le pays. Ali Shamkhani a dénoncé l’influence des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Arabie saoudite sur les manifestations de ces derniers jours dans le pays. Selon le secrétaire de cet organe consultatif, il s’agit d’une “guerre par procuration” contre le peuple iranien, menée par certains pays contre Téhéran, selon l’agence Tasnim.      

M. T./Agences