Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

L’aviation saoudienne a tué 143 civils en une semaine au Yémen

Le bilan macabre de Riyad à Sanaa

Un Yéménite récupère sa fille de sous les gravats. ©D. R.

Ce nouveau chiffre des victimes civiles au Yémen s’ajoute à une longue liste de 8750 Yéménites tués par les raids de l’aviation saoudienne depuis mars 2015.

L’aviation de la coalition dite arabe, dirigée par l’Arabie saoudite, a tué au moins 143 civils en une semaine de raids meurtriers au Yémen, a dénoncé hier le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme. “Les frappes aériennes de la coalition menée par l'Arabie saoudite contre le Yémen ont tué en six jours 143 civils”, a déclaré à Sputnik la porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, Liz Throssell, lit-on sur le site de l’agence de presse moscovite. “Entre le 22 et le 28 décembre, les frappes de la coalition ont touché 237 civils, dont 143 ont été tués et 94 blessés”, a-t-elle précisé. Jeudi, son collègue Jamie McGoldrick, le coordinateur humanitaire de l'ONU au Yémen, a fait état de la mort de soixante-huit civils, dans deux raids aériens de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui mène une guerre d’agression contre les Yéménites depuis deux ans, en violation du droit international, mais sous couverture de ses alliés occidentaux et du Golfe. Selon Jamie McGoldrick, le coordinateur humanitaire de l'ONU au Yémen, une première frappe a touché mardi “un marché populaire très fréquenté” dans la province de Taëz (sud-ouest) tuant 54 civils, dont huit enfants. La seconde a tué 14 personnes de la même famille dans la province de Hodeida, sur la mer Rouge, a-t-il précisé dans un communiqué. Les deux secteurs touchés sont contrôlés par les houthis, en guerre contre le pouvoir depuis 2014. “Je suis profondément dérangé par le nombre croissant de victimes civiles dans des attaques menées sans distinction” contre des objectifs civils au Yémen, a souligné le coordinateur de l'ONU.
Outre les 68 civils tués mardi, 41 autres ont péri ces dix derniers jours dans d'intenses combats, selon lui. “Ces incidents montrent le manque total de considération pour la vie humaine de tous les belligérants, y compris la coalition menée par l'Arabie saoudite, dans cette guerre absurde qui a pour unique résultat de détruire le pays et de faire endurer des souffrances incommensurables à ses habitants.”
La coalition dite arabe a intensifié ses bombardements aériens contre les houthis depuis l'interception le 19 décembre d'un missile tiré par les houthis en direction de la capitale saoudienne Riyad. L'ONU répète que le conflit au Yémen ne peut pas être résolu par les armes mais seulement par la négociation.
Toutes les discussions ont cependant échoué jusqu'à présent, en raison de l’ingérence flagrante de l’Arabie saoudite, dont les intérêts dans la région sont le seul moteur de ses crimes contre l’humanité dans ce pays, où elle refuse toute enquête internationale indépendante dans ce pays. Plus de 8750 personnes ont été tuées depuis l'intervention de la coalition saoudienne, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Le pays souffre aussi d'une épidémie de choléra, et des dizaines de milliers de personnes ont besoin d'aide humanitaire pour survivre dans l’un des États les plus pauvres de la péninsule Arabique.

L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Argaz le 31/12/2017 à 0h19

Quelle horreur! Peut-on un instant imaginer qu'un pays qui se prétend en droit chemin puisse commettre ces atrocités envers le peuple arabe du Yémen. Quel logique y a-t-il derrière ce pareil génocide? Que font les arabes pour mettre un terme à cette liquidation systématique d'un peuple qui ne demandait qu'à vivre en paix? Que les lieux Saints maudissent les saoudiens et leur composante pour que soit anéantie le germe de la discorde dans le monde musulman.

Commentaires
1 réactions