A la une / International

Rejet de l’accord du siècle proposé par les États-Unis

Le Conseil central palestinien soutient Mahmoud Abbas

Le Conseil central palestinien a confirmé la poursuite de la position de rejet du prétendu accord du siècle, ou de tout autre nom, et considère l’administration américaine comme un partenaire du gouvernement d’occupation israélien et une partie du problème et non de la solution. Le Conseil central a affirmé dans son communiqué après la clôture, vendredi soir, de sa 29e session ordinaire, qu'il rejetait complètement les projets suspects visant à séparer la bande de Gaza de la Cisjordanie, y compris sa capitale éternelle Jérusalem-Est, dans le cadre de l'accord du siècle. Il a souligné que la trêve avec l'occupat israélien est une responsabilité nationale de l'Organisation de libération de la Palestine en tant que représentant unique et légitime du peuple palestinien et non une action sectaire, comme dans les négociations indirectes israélo-palestiniennes en 2014, conformément à l'initiative égyptienne d'arrêter l'agression israélienne sur la bande de Gaza ou de proposer des projets humanitaires, afin de perpétuer la destruction du projet national et la liquidation de la cause palestinienne, et l'affirmation qu'aucun État dans la bande de Gaza ou d'un État sans la bande de Gaza.

M. T.