Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Les groupes américains occupent la tête du podium

Le marché mondial des armes a progressé de 4,6% en 2018

© D.R

Avec la fusion des grandes entreprises américaines, les États-Unis continuent de dominer un marché mondial de l’armement qui ne connaît pas la crise.

Le marché mondial de l’armement a continué de progresser durant l’année 2018 à hauteur de 4,6% par rapport à l’année précédente, selon le rapport publié hier par le Stockholm International Peace Research Institute (Sipri), soulignant que les entreprises américaines occupent toujours le haut du podium. “Les ventes d'armes et de services à caractère militaire par les 100 plus grandes entreprises du secteur (à l'exception de celles de la Chine) totalisent 420 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 4,6% par rapport à l'année précédente”, lit-on dans le communiqué synthétisant ce rapport.

Le Sipri note que depuis 2002, les ventes d’armes ont progressé de 47%. Pour la première fois, les 5 premières places du Top 100 sont occupées par les groupes américains, dont certains ont fusionné, totalisant à eux seuls plus de 148 milliards de dollars de vente, soit 35%, selon toujours la même source. “Le total des ventes d'armes des entreprises américaines figurant dans le classement s'élève à 246 milliards de dollars, soit 59% de l'ensemble des ventes d'armes réalisées par le Top 100.

Cela représente une augmentation de 7,2% par rapport à 2017”, détaille le Sipri, précisant qu’“en 2018, l'évolution importante dans l'industrie de l'armement aux États-Unis est la tendance croissante à la consolidation de certains des plus grands producteurs d'armes”. Le centre note aussi que “80 des 100 plus grands producteurs d'armes en 2018 sont basés aux États-Unis, en Europe et en Russie.

Sur les 20 restants, 6 sont basés au Japon, 3 en Israël, en Inde et en Corée du Sud, respectivement 2 en Turquie et 1 en Australie, au Canada et à Singapour”. Les ventes d’armes des entreprises russes “restent stables” en 2018. “Les ventes d'armes combinées des 10 entreprises russes figurant dans le classement 2018 s'élèvent à 36,2 milliards de dollars, soit une légère baisse de 0,4% par rapport à 2017.

Leur part dans le total des ventes du Top 100 est passée de 9,7% en 2017 à 8,6% en 2018”, indique ce rapport, expliquant cette légère baisse par “l’augmentation des ventes d’armes d’autres pays, notamment les ventes combinées des entreprises américaines et européennes”. En Europe, la France continue de vendre d’importantes quantités d’armes, contrairement à ses voisins allemand et britanniques qui ont vu leurs commandes baisser en 2018.

“Les ventes d'armes combinées des 27 entreprises européennes figurant dans le Top 100 ont légèrement augmenté en 2018, pour atteindre 102 milliards de dollars”, affirme le Sipri, précisant toutefois que “les ventes d'armes des entreprises basées au Royaume-Uni ont diminué de 4,8% pour atteindre 35,1 milliards de dollars, mais elles demeurent les plus élevées d'Europe”.

La Turquie a augmenté ses parts de marché de 22% en 2018. “Les ventes d'armes des entreprises turques figurant dans le Top 100 augmentent de 22% en 2018, pour atteindre 2,8 milliards de dollars”, affirme le rapport du Sipri, soulignant que “la Turquie entend développer et moderniser son industrie d'armement, et les entreprises turques continuent de bénéficier de ces efforts en 2018”.

 


Lyès Menacer



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER