Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Attentat de Londres

Le nom de l’auteur révélé par la presse

Au lendemain de l'attentat à la voiture-bélier à Londres, qui a fait 3 blessés à proximité du parlement, la presse britannique a identifié, hier, le suspect détenu par la police comme étant Salih Khater. La police antiterroriste, chargée de l'enquête, a refusé de confirmer le nom de ce Britannique de 29 ans, détenu pour “soupçon d'actes terroristes”. Elle poursuivait, hier, ses perquisitions entamées la veille au soir à Birmingham et Nottingham (centre de l'Angleterre). Les enquêteurs ont établi que le véhicule utilisé dans l'attaque était arrivé de Birmingham à Londres lundi soir. Selon le Telegraph, le suspect habite dans le quartier de Hall Green, à Birmingham, où il est manager d'un magasin. Il est d'origine soudanaise, a étudié à l'université des sciences et technologies de Khartoum, d'après sa page Facebook, et serait arrivé au Royaume-Uni, il y a 5 ans. Le quotidien avance que Salih Khater était connu des services de police de Birmingham, contredisant ainsi les déclarations officielles du chef de l'antiterrorisme, Neil Basu. D'après le Times, la police tente d'établir si un lien existe entre Salih Khater et Khalil Masood, auteur d'un attentat similaire en mars 2017 à proximité du parlement de Londres, qui avait fait 5 morts et des dizaines de blessés. Khalil Masood habitait à Sparbrook, un autre quartier de Birmingham, à une dizaine de minutes seulement du lieu d'habitation de Salih Khater.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER