Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Soudan du Sud

Le rebelle Machar signera aujourd’hui l’accord de paix

Le chef rebelle sud-soudanais, Riek Machar, va finalement signer l'accord de paix final avec le gouvernement, destiné à mettre un terme à la guerre civile qui ensanglante le plus jeune pays du monde, a annoncé, hier, à Khartoum le médiateur soudanais. Plus tôt dans la journée, Riek Machar avait refusé de signer l'accord en exigeant que les réserves de l'opposition y soient intégrées, avait indiqué le médiateur, le ministre des Affaires étrangères soudanais Al-Dirdiry Ahmed, dont le pays parraine les pourparlers de paix au Soudan du Sud.
“Après d'intenses négociations menées par les médiateurs soudanais, Riek Machar a accepté de signer le document le jeudi 30 août”, a dit ce même ministre en soirée aux journalistes à Khartoum. M. Ahmed a précisé que les réserves exprimées par le dirigeant rebelle seraient soumises à l'Igad, l'Organisation des États d'Afrique de l'Est, qui œuvre depuis de longs mois à réactiver le processus de paix au Soudan du Sud. Après des semaines de négociations à Khartoum, au Soudan voisin, le président sud-soudanais Salva Kiir et son opposant Riek Machar étaient parvenus à signer, en juillet et début août, une série d'accords prévoyant notamment un cessez-le-feu permanent et un partage du pouvoir. Ces accords prévoyaient, entre autres, le retour de M. Machar, exilé depuis août 2016, pour occuper un des 5 postes de vice-président prévus dans un gouvernement d'unité nationale.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER