Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Au moins 9 personnes ont été tuées près du Caire

L’église, cible d’une nouvelle attaque en Égypte

©D. R.

La minorité chrétienne, copte, a été hier la cible d’une nouvelle attaque meurtrière contre l'église Saint Mina à Helouane, dans la banlieue sud du Caire, qui a fait au moins neuf victimes, dont un policier en faction, selon des sources officielles. Un précédent bilan avait fait état de cinq policiers blessés. Le porte-parole du ministère de la Santé, Khaled Megahed, avait indiqué de son côté que l'assaillant avait été abattu. Mais quelques heures plus tard, le ministère de l'Intérieur a précisé, dans un communiqué, que l'assaillant, un terroriste recherché pour des attaques contre la police, avait été blessé et arrêté. L'homme était armé de fusils d'assaut, de munitions et d'une bombe qu'il avait l'intention de faire exploser dans l'église, a-t-il poursuivi. Autrement dit, le bilan aurait pu être lourd s’il n’avait pas été intercepté par les gardes de sécurité. Selon des témoins, le terroriste a d'abord tué deux personnes en ouvrant le feu sur un magasin puis s'est dirigé vers l'église et en a tué sept autres, dont un officier. Cinq gardes de sécurité ont été blessés, ont confirmé des responsables de la police. “L'assaillant a ouvert le feu à l'extérieur de l'église Saint Mina et tenté de donner l'assaut au bâtiment”, ont-ils précisé, a rapporté la presse locale, relayée par les agences de presse. L’attaque d’hier n’est pas la première du genre, en cette période de fin d’année, durant laquelle les chrétiens célèbrent Noël. Depuis décembre 2016, des dizaines de chrétiens, essentiellement des Coptes, ont été tués dans des attentats contre des églises ou des attaques ciblées dans la péninsule du Sinaï (est) et ailleurs dans le pays.
Le 11 décembre 2016 au Caire, un attentat suicide contre l'église copte Saint-Pierre et Saint-Paul, a fait 29 morts. L'attentat a été revendiqué par l’autoproclamé État islamique (Daech). En avril 2017, 45 personnes ont été tuées dans deux attaques suicide revendiquées par cette organisation terroriste, en pleine célébration des Rameaux à Alexandrie, deuxième ville du pays, et à Tanta, dans le nord du pays. C'est à la suite de cette double attaque que le président Abdel Fattah Al-Sissi a décrété l'état d'urgence, renouvelé sans discontinuité depuis. Après ces attaques, Daech a menacé de mener de nouvelles attaques contre la communauté copte. En mai, le groupe terroriste a revendiqué une attaque contre un bus de pèlerins coptes qui s'était soldée par la mort de 28 personnes, dont plusieurs enfants.

Lyès Menacer/Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER