A la une / International

Liban

Les banques ciblées par les protestataires

© D. R.

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé hier dans la rue à Beyrouth et dans plusieurs villes du pays pour réitérer leur rejet du Premier ministre désigné, Hassane Diab, tout en réclamant la formation d’un gouvernement de spécialistes.

Alors que la contestation est entrée dans son quatrième mois hier, les banques de la capitale ont été particulièrement ciblées par les rassemblements des protestataires excédés par les mesures de restrictions prises par les institutions financières du pays qui limitent drastiquement le retrait d’argent.

Il est plafonné à 1000 dollars le mois. Durant la semaine, dans les agences de banques, les files d'attente s'allongent pour retirer des billets, avec des altercations régulières entre clients et guichetiers. Les contestataires s'en sont pris hier aux agences bancaires et aux distributeurs de billets, armés de pavés, d'extincteurs ou de panneaux de signalisation.