Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Libye

Les milices expulsent 1 900 personnes d'un site pour déplacés

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a exprimé sa préoccupation face à l'expulsion forcée de 1 900 déplacés internes d'un quartier de la capitale libyenne, Tripoli. “Selon les résidents, une milice locale a contraint toute la population de Triq al matar à fuir leurs domiciles, la semaine dernière, après 3 nuits de raids aveugles et l'arrestation arbitraire de 94 résidents, dont 12 restent détenus par la milice dans de sombres conditions”, a déclaré William Spindler, porte-parole du HCR, lors d'un point de presse à Genève. Certaines femmes et filles ont été menacées de viol et les personnes déplacées ont dû fuir leurs domiciles immédiatement, emportant seulement quelques biens. Avant cette éviction, Triq al matar était le plus grand site de personnes déplacées de Tripoli, abritant 370 familles originaires de la ville de Tawergha depuis sa création en 2011. “Les déplacés expulsés de Triq al matar sont à présent dispersés et vivent dans différents endroits où elles ont des parents ou des connaissances, y compris d'autres sites de personnes déplacées. Les familles qui ont des voitures dorment maintenant dedans”, a déclaré M. Spinder.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER