Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Ils ont rejeté une invitation américaine pour discuter de Ghaza

Les Palestiniens ne cèdent pas à la pression des États-Unis

Ahmad Majdalani, membre du Comité exécutif de l’OLP. © D. R.

La confiance étant rompue avec Washington, la direction palestinienne a refusé de participer à une réunion à la Maison-Blanche prévue demain sur la situation humanitaire dans la bande de Ghaza.

Un responsable de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a indiqué à la radio Voix de la Palestine que la direction palestinienne a rejeté l’invitation des États-Unis à participer à une réunion des donateurs sur la situation humanitaire à Ghaza prévue le 13 mars à la Maison-Blanche. Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, Ahmad Majdalani, membre du comité exécutif de l’OLP, a déclaré que la question de Ghaza est une question politique, et pas seulement humanitaire ou de secours.
Il a expliqué que “les États-Unis savent très bien que la situation humanitaire tragique à Ghaza est à cause du siège injuste par Israël, par conséquent il faut trouver une solution politique à cette crise”.
Confirmant les doutes de l’Autorité palestinienne quant aux intentions réelles des Américains, Ahmad Majdalani a ajouté : “La réunion à Washington demandée par l’envoyé américain Jason Greenblatt n’est pas venue de rien et n’était pas pour des raisons humanitaires, mais plutôt dans le cadre des efforts pour liquider notre cause nationale.”
Selon ce responsable de l’OLP, les rapports sur les efforts américains pour réinstaller les réfugiés palestiniens dans les pays où ils se trouvent font partie des “mouvements américains suspects pour démanteler l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), en asséchant ses ressources financières, prônant le rétablissement des réfugiés afin d’éliminer de la table des négociations les questions majeures comme les réfugiés et El-Qods”.
Poursuivant dans le même ordre d’idées, il a tenu à souligner que les États-Unis n’ont pas réussi à convaincre les pays arabes que leur idée de “deal du siècle” est la bonne solution, car jusque-là pas un seul pays arabe n’a encore accepté de coopérer et que rien n’a été rendu public.
Les Arabes ont déjà exprimé clairement leurs points de vue sur cette question à de nombreuses occasions, a-t-il rappelé. Concernant toujours la situation humanitaire catastrophique dans la bande de Ghaza, le porte-parole de l’UNRWA, Sami Masha’sa, a affirmé hier que 90 pays participeront à la conférence qui se tiendra ce mois-ci à Rome, sous les auspices et à l’invitation des gouvernements de Suède, de Jordanie et d’Égypte.
La même source a indiqué, dans l’entretien accordé à la radio de la Voix de Palestine, que l’invitation à cette conférence intervient dans le cadre de la situation financière très grave de l’organisation humanitaire onusienne, après le gel et la réduction de la contribution des États-Unis.    


Merzak Tigrine

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
2 réactions
Brahms le 12/03/2018 à 12h37

La Palestine est en coupe réglée par les bédouins d'Arabie Saoudite qui voient d'un mauvais œil (AL QOD'S) lieu saint de l'islam qui pourrait faire concurrence à la Mecque. Par conséquent, la secte islamiste cherchera son intérêt en rackettant chaque musulman à hauteur de 1 500 € pour la Omra et 5 500 € pour le pèlerinage soit 7 000 €, permettant aux saoudiens de donner 389 milliards de dollars aux américains qui à son tour donnera à Israël pour financer sa sécurité et son expansion.

Brahms le 13/03/2018 à 19h54

Yasser Arafat a été empoisonné au polonium, Saddam liquidé, Kadhaffi même chose, Bachar El Assad en sursis, notre cher Boumédiène mort mystérieuse donc tout le panarabisme s'est écroulé. Puis, les saoudiens ont mis en place la secte islamiste pour ramasser l'oseille de tous les musulmans du monde via les voyages à la Mecque (1 500 € + 5 500 € = 7 000 €) pour capter le maximum de richesses à travers le monde. Tapez sur internet (Escort girl Dubaï ou escort girl Doha), la vérité sort (zina).

Commentaires
2 réactions