Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Ils bouclent leur troisième semaine sous des tentes

Libye : manifestation de déplacés de Tawargha

Des centaines de déplacés de Tawargha (environ 200 km à l’est de Tripoli) ont manifesté mardi soir leur colère près de la ville de Beni Walid, pour protester contre leur blocage par des milices de Misrata de rentrer dans leur ville depuis trois semaines maintenant, ont rapporté des médias locaux et des ONG sur les réseaux sociaux. Les Tawarghis se sont rassemblés devant un poste des services de sécurité pour alerter les autorités libyennes, issues de l’accord de l’ONU, mais également les parties impliquées dans la crise libyenne sur la drame des familles parquées dans des tentes et qui ont subi mardi d’importants dégâts causés par les intempéries. Les photos publiées sur les réseaux sociaux montrent les dégâts subis par les déplacés de Tawargha, victime d’agissements de vengeance de la part des Misratis, pour avoir soutenu l’ancien guide libyen Mouammar Kadhafi en 2011. Cela se passe devant le regard complice des autorités libyennes qui n’osent pas agir contre le diktat des milices en Libye, en partie liées à des partis politiques, à des tribus ou à des groupes mafieux et aux réseaux de trafic en tous genres.


L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER