Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Le Fatah accuse le Hamas de négocier secrètement avec Israël

L’impossible réconciliation interpalestinienne !

Mahmoud Abbas, président palestinien et leader du mouvement Fatah. Ismaël Haniyeh, leader du mouvement Hamas. ©D. R.

Les divisions au sein des mouvements palestiniens se sont aggravées depuis les élections législatives de 2007 qui ont permis au Hamas de prendre le contrôle total de la bande de Gaza, créant quasiment un gouvernement palestinien parallèle.

Les Palestiniens du Fatah (Cisjordanie) et du Hamas (Gaza) ne semblent pas près de sceller la réconciliation qui conforte l’occupant israélien dans sa politique de colonisation, a rapporté hier l’agence de presse palestinienne Ma’an News.
En effet, le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas a accusé ses frères ennemis du Hamas de “faire échouer la réconciliation après avoir refusé de mettre fin à son contrôle sur la bande de Gaza”, affirmant que le parti islamiste négocie secrètement avec Tel-Aviv, alors que les deux parties avaient nié récemment toute discussions par communiqués interposés.
“L’implication de la direction du Hamas dans les négociations honteuses avec le gouvernement israélien n’est que l'application effective des éléments les plus importants” de l’accord du siècle proposé par les États-Unis de Donald Trump pour, soi-disant, amener la paix entre Israéliens et Palestiniens et dans l’ensemble du Proche-Orient, a dénoncé le Fatah dans un communiqué rendu public hier matin.
Selon le mouvement de Mahmoud Abbas, il s’agit là de “la mise en œuvre des objectifs les plus dangereux pour séparer Gaza du reste du pays et la formation d'un petit État où la tombe du national pour notre projet”, a ajouté le communiqué, en référence à cet accord du siècle que les autorités palestiniennes ont catégoriquement rejeté. “La gravité de ce qui se passe est que ces négociations se déroulent dans l'isolement de la direction palestinienne légitime, et vient donc la poursuite du plan de Sharon de se retirer de Gaza sans coordination avec la direction palestinienne, qui est aussi la continuation du coup d'approche et de cohérence avec le plan de Sharon à consacrer à ses objectifs de porter un coup à l'unité nationale et territoriale de la patrie”, a ajouté encore le Fatah.
La réponse de Hamas ne s’est pas fait attendre, via le réseau social twitter. “Quiconque se vante de vivre sous la bannière de l’occupation et de coopérer avec lui, la sécurité n’a pas le droit de miser sur les sacrifices de Gaza”, a répondu le Hamas, ajoutant : “Nous allons sans autorité de Ramallah pour améliorer la situation à Gaza.” Auaparavant et par la voix d’un de ses dirigeants, Ismaïl Radwan, le mouvement a affirmé avoir “reçu de nombreuses propositions arabes et internationales sur la trêve et la réconciliation et l'accord d'échange de prisonniers avec Israël”, expliquant que le Hamas “traite sérieusement toutes les offres et propositions émanant de partout, en particulier celle venant d’Égypte. Et la réponse sera conforme à l'intérêt public palestinien”.
Depuis quelques jours, des délégations palestiniennes des deux mouvements se sont rendues au Caire, dans l’espoir de retrouver un terrain d’entente pour sortir de l’impasse, au moment où l’occupation israélienne se poursuit, au vu et au su d’une communauté internationale incapable de lever le doigt contre Tel-Aviv, fort du soutien inconditionnel de son protecteur américain.

Lyès Menacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER