Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Réunion des parlementaires de l’OCI

L’Iran en appelle à la solidarité entre les musulmans

Le président iranien Hassan Rohani a recommandé, hier, dans son discours inaugural d’une session de l’Union parlementaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Téhéran, d’être davantage solidaires et à ne pas dépendre des étrangers pour leur développement. “Nous devons résoudre nos problèmes par des solutions pacifiques”, a-t-il dit avant d’ajouter : “Nous soutenons les interactions constructives dans le monde musulman entre lesquelles il n’y a pas place pour l’ingérence et l’exploitation étrangère. Nous devrions mettre nos conflits de côté, et réduire nos dépendances étrangères en nous appuyant sur les capacités nationales, les capitaux sociaux et les ressources internes de nos pays pour développer et promouvoir le monde musulman”, a affirmé le Président iranien, selon les déclarations rapportées par l’agence de presse Irna. “Seules la non-dépendance aux étrangers et une solidarité accrue entre pays musulmans nous permettront de dépasser les problèmes du monde islamique”, a souligné le chef de l’État iranien, qui a nuancé ses propos en ajoutant : “Cela ne veut pas dire qu’il faut nous isoler”. Poursuivant dans le même ordre d’idées, Hassan Rohani a affirmé qu’à l’échelle internationale “nous soutenons une interaction constructive entre égaux (...) qui ne laisse aucune place à l'exploitation, au colonialisme et à l'ingérence dans les affaires intérieures des pays”. Au passage, il a accusé l’Occident de croire que l’islam et la démocratie sont incompatibles et de se servir de ce prétexte pour faire subir aux pays musulmans un nouveau colonialisme. Il a souligné enfin que “renforcer la démocratie et être à l’écoute de l’opinion des gens est notre stratégie première pour faire face à l’Occident”.


M. T./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER