Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Union africaine

L'ONU appuie une “Afrique pacifique et prospère”

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, appelle toutes les nations à soutenir l'idée d'une “Afrique pacifique et prospère” en appui à l'Agenda 2063 de l'Union africaine (UA).
“Ce qui est bon pour l'Afrique est bon pour le monde entier”, a déclaré Antonio Guterres dans un message publié à l'occasion de la Journée de l'Afrique, le 25 mai.
En mars 2018, les dirigeants africains ont lancé la Zone de libre-échange continentale. Avec 1,2 milliard de consommateurs, cette zone de libre-échange continentale représente l'un des plus grands marchés du monde, a fait remarquer l'ONU dans un communiqué. “Il s'agit là de l'avancée la plus récente accomplie sous les auspices de l'Union africaine, anciennement Organisation de l'unité africaine, qui célèbre son cinquante-cinquième anniversaire cette année”, a signalé M. Guterres.
Partout en Afrique, des entreprises se créent, l'accès à l'éducation s'améliore et la mortalité de l'enfant diminue.
Davantage de femmes siègent aux Parlements et plusieurs pays enregistrent une croissance économique plus forte que dans d'autres régions du monde, s'est félicitée l'ONU dans le communiqué. “L'Afrique prend de plus en plus en main sa propre destinée”, a souligné le Secrétaire général, en référence à la vision du développement de l'Afrique énoncée dans l'Agenda 2063 de l'UA. M. Guterres a souligné que l'ONU est “fermement déterminée” à soutenir les efforts de l'Afrique.
Dans cette optique, les deux organisations ont signé l'année passée des accords-cadres pour la paix et la sécurité et pour la mise en œuvre cohérente de l'Agenda 2063 et du Programme 2030, a noté l'ONU. “La paix et le développement durable sont intimement liés, l'un ne saurait être réalisé sans l'autre”, a dit le Secrétaire général.
“Pour promouvoir la paix, l'Organisation des Nations unies continuera d’œuvrer pour la prévention. Nous devons, ensemble, renforcer les moyens dont nous disposons pour détecter et désamorcer les crises avant qu'elles ne s'aggravent et affûter nos outils pour en éliminer les causes profondes.”

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER