Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Palestine occupée

L’ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie

© D.R.

Le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a déclaré, lundi soir, que les violences se poursuivaient en Cisjordanie, où 7 Palestiniens, dont un enfant, ont été tués récemment par les Forces de l'occupant israélien, et 206 autres blessés dans différents incidents. Par ailleurs, 16 membres des forces de sécurité israéliennes et 7 civils ont été blessés par des Palestiniens, a déclaré M. Mladenov devant le Conseil de sécurité lors d'une réunion sur le Moyen-Orient, comprenant la question palestinienne.

“Le 5 février, un adolescent palestinien a été tué par les Forces de l'occupant israélien après qu'il aurait lancé un cocktail molotov lors d'affrontements à Al-Khalil”, a-t-il indiqué. “Le lendemain, un Palestinien a été abattu lors de heurts à Jénine, tandis qu'un policier de l'Autorité palestinienne est décédé après avoir été frappé par un tir à balle réelle alors qu'il se trouvait dans un commissariat”, a-t-il ajouté. M. Mladenov a réaffirmé que la violence contre les civils, et en particulier contre les enfants, était inacceptable, et devait être condamnée par tous.

Les forces de sécurité israélienne doivent faire preuve de la plus grande retenue et n'utiliser la force létale que si elle est strictement nécessaire. “Tous les incidents doivent faire l'objet d'une investigation complète”, a-t-il souligné. Par ailleurs, la situation aux alentours d’El-Qods reste tendue, a fait remarquer M. Mladenov. “Alors que les dirigeants religieux et politiques appellent les Palestiniens à se rendre en masse sur les sites musulmans pour prier, des affrontements limités et des arrestations ont été signalés, y compris après les prières du vendredi”.

“La police israélienne a également émis des ordres limitant temporairement l'accès aux sites pour plusieurs palestiniens, dont un dirigeant religieux et ancien grand mufti d'El-Qods, évoquant des incitations à la violence et troubles à l'ordre public”, a rapporté M. Mladenov. 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER