Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Conflit du Sahara Occidental avec le Maroc

L’ONU organise un second round des discussions à Genève

Horst Köhler, représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies. © D.R

Horst Köhler met les bouchées doubles pour rapprocher les points de vue des deux parties en conflit avant la réunion décisive du Conseil de sécurité du 29 avril prochain.

La deuxième table ronde sur le Sahara occidental sous la direction de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler, se déroulera les 21 et 22 mars à Genève, ont indiqué des sources diplomatiques. Ces dernières ont affirmé que l’émissaire a informé toutes les parties, le Maroc et le Front Polisario, ainsi que la Mauritanie et l’Algérie en tant que pays voisins, qui avaient “donné leur accord pour se rencontrer au Palais de l'ONU à Genève les 21 et 22 mars”. Il y a lieu de noter que M. Köhler a rencontré chaque partie séparément pour préparer cette seconde rencontre de Genève. Il s’est réuni à Paris avec une délégation marocaine dirigée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.
À Frankfurt, il a rencontré le chef de la diplomatie algérienne, Abdelkader Messahel. M. Köhler a aussi rencontré une délégation sahraouie conduite par le dirigeant du Front Polisario, Khatri Edouh, dans la capitale allemande Berlin. Pour rappel, le premier round des pourparlers sur le Sahara occidental a eu lieu les 5 et 6 décembre 2018 au palais des Nations unies à Genève. Ceci étant, on apprend que le Conseil de sécurité des Nations unies consacrera au mois d’avril quatre réunions à la mission déployée dans le Sahara, la Minurso, dont le mandat arrivera à échéance le 30 avril prochain. Un premier briefing sur la Minurso est prévu le 1er avril au cours duquel le chef de la mission présentera un rapport ad hoc en présence du major général pakistanais Zia Ur Rahman, nommé récemment à la tête de la mission. Les membres du Conseil de sécurité se réuniront à nouveau le 9 avril pour débattre du même sujet, avant de se retrouver le lendemain pour des consultations. La dernière réunion aura lieu le 29 avril pour adopter la nouvelle résolution sur le renouvellement du mandat de la mission onusienne déployée au Sahara. Antonio Guterres doit aussi présenter au Conseil de sécurité son rapport sur le Sahara bien avant la fin du mandat de la mission. En effet, la résolution adoptée le 31 octobre 2018 demande au SG de l’ONU de présenter aux quinze membres du Conseil “des exposés sur l’état d’avancement des négociations tenues sous ses auspices, sur les difficultés auxquelles se heurtent les opérations de la Minurso et les mesures prises pour les surmonter”, avant l’expiration et le renouvellement du présent mandat. À signaler que le renouvellement de la Minurso a été réduit à 6 mois, contre 12 mois auparavant, sur pression des États-Unis, qui veulent “hâter le processus politique” pour trouver une solution à ce conflit qui dure depuis plus de quarante ans. Les États-Unis ont même menacé d’interrompre le financement de la mission onusienne si aucun progrès n’est enregistré dans les négociations entre le Maroc et le Front Polisario


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER