Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Crise politique en République démocratique du Congo

L’opposition veut “une transition sans Kabila”

L'opposition congolaise incarnée par MM. Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi, a demandé, via un communiqué daté de New York, “une transition” sans le président Joseph Kabila pour préparer des élections en République démocratique du Congo. “Les deux opposants ont co-signé, lundi, un communiqué daté de New York où les Nations unies tiennent une réunion sur la crise en RDC liée au maintien au pouvoir du président Kabila, dont le second mandat a pris fin le 20 décembre 2016. Et que la Constitution ne lui permet pas de briguer un nouveau mandat. MM. Tshisekedi et Katumbi rendent responsable M. Kabila dans le non-respect de  la Constitution et de l'accord du 31 décembre 2016 qui prévoyait des élections d'ici décembre 2017. “Pour prévenir le vide juridique et le chaos dans la perspective de la non-tenue des élections le 31 décembre 2017 au plus tard, (nous) exigeons une transition sans M. Kabila, devenue illégale et illégitime”, ont écrit les deux leaders du Rassemblement de l'opposition. “Cette transition sera conduite par des personnalités éminentes consensuelles chargées de préparer les élections démocratiques, libres, transparentes et paisibles qui ne sont pas possibles, ni avec M. Kabila ni avec la commission électorale (Céni) dans sa configuration actuelle”, ont-t-ils ajouté. Les deux signataires rejettent d'avance tout projet de référendum constitutionnel qui modifierait la Constitution sur la question du nombre et de la durée du mandat du président de la République.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER