Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Nouvelle attaque terroriste près de Tombouctou

Mali : au moins 14 soldats tués

Au moins 14 soldats des Forces armées maliennes (Fama) ont péri hier dans une nouvelle attaque terroriste qui a également fait 18 blessés dans la ville de Soumpi (environ 800 km au nord-est de Bamako), dans le centre du Mali, a indiqué l’armée sur sa page facebook. “Les FAMa ont été attaquées tôt ce matin aux environs de 4h à Soumpi (Tombouctou). Les FAMa déplorent 14 morts, 18 blessés et des dégâts matériels”, lit-on sur la page facebook de l’armée malienne qui a publié des photos de cette nouvelle attaque terroriste. Quelques heures auparavant, l’information sur des combats opposant les militaires maliens à un groupe terroriste dans le camp de Soumpi avait été donnée par le Groupe d’autodéfense des Touareg Imaghad et alliés (Gatia), mouvement armé membre de la Plateforme (pro-Bamako), sur sa page facebook, mais sans fournir plus de détails sur l’appartenance des assaillants ou le bilan des victimes. Quelques heures plus tard, Gatia a fourni des détails sur cette attaque, y compris le bilan. “Ce samedi matin (hier, ndlr), une trentaine de terroristes lourdement armés, sur des pickups et des motos, ont attaqué le camp militaire de la ville de Soumpi dans le cercle de Niafunké à l’aide d’armes lourdes et automatiques”, a indiqué Gatia, affirmant dans un premier temps qu’“une dizaine de soldats maliens ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessés”. Selon ce mouvement politico-armé, les terroristes sont repartis en emportant avec eux “des véhicules, des armes et des munitions”.

L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER