Scroll To Top
FLASH
  • Ligue1 (matchs disputés samedi): CRBT 1-1 NAHD; OM 2-0 JSS; CRB 0-0 CSC; USB 2-2 MCO; USMBA 0-1 PAC; MCA 2-0 JSK
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

À trois semaines du référendum d’autodétermination

Marche “pour l'Histoire” aujourd’hui en Catalogne

Les indépendantistes catalans défileront aujourd’hui à Barcelone pour leur “fête nationale”, à trois semaines d'un référendum d'autodétermination interdit par les institutions espagnoles qui a plongé le pays dans une grave crise politique. Pour eux, cette “Diada” (fête de la Catalogne) pourrait être la dernière avant l'indépendance, que le gouvernement séparatiste dirigé par Carles Puigdemont entend proclamer dans les 48 heures si le oui l'emporte au référendum qu'il a convoqué pour le 1er octobre. “Tant de Diadas, de manifestations, font maintenant partie du passé. Dorénavant, nous comptons les jours pour le référendum dont nous avons tant rêvé”, écrit sur son site internet l'Assemblée nationale catalane (ANC), une des organisatrices de la marche. Le président de cette influente association indépendantiste dénombrait vendredi plus de 1 800 autocars affrétés pour l'occasion, et quelque 360 000 personnes inscrites pour participer. Un enjeu important de la journée est de démontrer que les indépendantistes peuvent encore mobiliser leurs troupes, après que la participation à la Diada a baissé l'année dernière.
Les manifestants formeront une croix de plus d'un kilomètre en se rassemblant sur les avenues d'Aragon et du Paseo de Gracia. Référence à la croix que les indépendantistes comptent inscrire en cochant “oui” sur leur bulletin le 1er octobre, et “symbole de toutes les opportunités du nouvel État en forme de République qui nous attend” selon l'ANC.
À Madrid, cette croix pourrait plutôt représenter l'interdiction catégorique du référendum par la justice et le refus tout aussi net du gouvernement de Mariano Rajoy de le laisser avoir lieu. “Il n'y aura pas de référendum et je ferai tout le nécessaire pour cela, car c'est mon obligation”, a répété samedi le chef du gouvernement au terme d'une semaine qui a vu les tensions s'exacerber après la convocation officielle du vote. Chaîne humaine d'un bout à l'autre de la région, défilés multiples dans cinq villes différentes ou simplement marée humaine dans les rues de Barcelone... peu importe sa forme, depuis 2012, le rassemblement a mobilisé entre un demi-million et 1,8 million de personnes selon les années et les comptages. Dans un climat de forte montée de l'indépendantisme, les Catalans commémorent à cette occasion la chute de Barcelone, le 11 septembre 1714, aux mains des Bourbons après un long siège, qu'ils considèrent comme la date de la fin de leur autonomie.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER