Scroll To Top
FLASH
  • La demande de remise en liberté provisoire de Louisa Hanoune rejetée par le tribunal militaire de Blida.

A la une / International

Réunion du Groupe de contact international sur le Venezuela

Nicolas Maduro dénonce un parti pris flagrant

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a rejeté vendredi un document publié la veille à Montevideo (Uruguay) par le Groupe de contact international (ICG) sur le Venezuela, dénonçant le “parti pris” des pays signataires qui ont appelé à une élection présidentielle libre au Venezuela, ont rapporté hier des médias locaux. “Nous rejetons le parti pris du document du Groupe de contact, mais je suis prêt et disposé à recevoir tout envoyé de ce bloc de pays européens et latino-américains”, a déclaré le chef de l'État lors d'une conférence de presse à Caracas, ont ajouté les mêmes sources. “Le document, signé par la majorité du groupe, à l'exception du Mexique et de la Bolivie qui se sont abstenus, est biaisé dans ses recommandations sur la façon de dénouer la crise politique au Venezuela”, a souligné le Président vénézuélien. “Je suis totalement en désaccord avec sa partialité”, a indiqué M. Maduro qui a par ailleurs invité l'émissaire du groupe à venir à Caracas pour des entretiens. L'ICG, qui rassemble l'Union européenne et 13 pays d'Amérique du Sud et d'Europe, a publié une déclaration à l'issue de sa première réunion jeudi dans laquelle il dit soutenir une nouvelle élection présidentielle au Venezuela, comme le demande l'opposition vénézuélienne de droite. “Vendredi, la Chine a appelé à un règlement pacifique de la crise vénézuélienne, affirmant soutenir tous les efforts de la communauté internationale en vue de résoudre la question du Venezuela par la voie politique”, ont rapporté des médias locaux.
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a indiqué vendredi que “la Chine soutient tous les efforts de la communauté internationale en faveur de la résolution de la crise vénézuélienne”, insistant sur “le règlement politique et le dialogue entre les différentes parties”, a indiqué vendredi l'agence de presse Chine Nouvelle.


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER