Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Elle a ciblé une base militaire près de Homs

Nouvelle agression israélienne contre la Syrie

L’aéroport objet de pilonnage. © D.R.

Une base militaire en Syrie a été hier à l’aube la cible d’une nouvelle attaque de F 15 de l’aviation israélienne, a rapporté l’agence de presse officielle syrienne Sana.

“Les défenses anti-aériennes de l’armée arabe syrienne ont intercepté une agression israélienne aux missiles contre l’une des positions militaires dans la banlieue est de Homs”, a rapporté Sana. Une source militaire syrienne a également déclaré à la même agence que des chasseurs israéliens du type F 15 avaient tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais sur l’aéroport de T-4, soulignant que les défenses anti-aériennes avaient intercepté plusieurs missiles.
D’autres médias syriens ont rapporté que la défense antiaérienne des forces armées syriennes a détruit cinq missiles téléguidés en vol tandis que trois missiles ont atteint “la partie ouest de l'aérodrome”. Les autorités syriennes ont accusé Israël d’avoir mené la frappe contre leur base. Citant une source militaire, ces mêmes sources ont qualifié la frappe aérienne contre la base aérienne syrienne Tiyas “d’agression israélienne menée par des avions F-15 qui ont tiré plusieurs missiles depuis les terres libanaises”. La frappe aérienne contre la base aérienne syrienne Tiyas a été conduite par deux avions de combat F-15 de l’armée israélienne, a annoncé le ministère russe de la Défense, précisant que trois missiles ont atteint leur cible et que cinq autres ont été interceptés. Un communiqué du ministère russe de la Défense a annoncé que des avions israéliens ont frappé la base aérienne de Tiyas (T-4) ce lundi 9 avril. “Le 9 avril entre 03h25 et 03h53 heure de Syrie (02h25 heure de Paris), deux avions F-15 de l’aviation israélienne, sans entrer dans l'espace aérien syrien, ont attaqué avec huit missiles téléguidés l’aérodrome de Tiyas depuis le territoire libanais. La défense aérienne des forces armées syriennes a détruit cinq missiles téléguidés au cours d’une bataille dans l'air”, affirme le communiqué de la Défense russe, qui souligne que l’attaque n’a fait aucun blessé parmi les conseillers militaires russes. Il y a lieu de noter que la Russie a déjà demandé à Israël des explications sur les raisons de la frappe via ses ministères de la Défense et des Affaires étrangères, a déclaré le sénateur Vladimir Jabarov. Plus circonspect, le chef de la diplomatie russe a déclaré : “Il faut mener une enquête. Il y a beaucoup de communiqués sur qui volait, qui ne volait pas. Washington a, du moins pour le moment, nié que les frappes avaient été menées par des Américains ou par un membre de la coalition”. Selon lui, cela “prouve une fois de plus que la situation devient dangereuse en Syrie, où apparaissent des joueurs que personne n'a invité nulle part”. “Qui (ces joueurs, ndlr) se sont invités eux-mêmes sous prétexte de lutte contre Daech, de lutte antiterroriste. Puis, à part ces objectifs, d’autres objectifs ont fait leur apparition. Ceux qu'on annonce comme ceux qu'on cache soigneusement”, a ajouté Serguei Lavrov.


Merzak Tigrine

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 10/04/2018 à 13h14

Les USA vont frapper la Syrie d'ici quelques jours avec des missiles Tomahawks. Ils rentrent la cartographie de la Syrie avec le système GPS (programmation sur ordinateur) puis une trentaine de missiles partent sur les cibles choisies. Ces missiles sont redoutables, ils touchent leurs cibles à 15 mètres près.

Commentaires
1 réactions