Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Interpol lui accorde le statut de membre

Nouvelle victoire diplomatique pour la Palestine

La Palestine a enregistré, hier, une nouvelle victoire diplomatique en devenant membre d’Interpol qui a approuvé sa demande d’adhésion à cette organisation policière internationale. “L’État de Palestine et les îles Salomon sont désormais pays membres”, a annoncé hier Interpol sur le réseau social Twitter, en marge de son assemblée générale organisée dans la capitale chinoise Pékin. L’assemblée générale d’Interpol avait rejeté une première candidature palestinienne à la fin de l’année 2016. “L’État de Palestine”, selon les termes d'Interpol, a été admis hier au sein de cette organisation après un vote de son assemblée générale. Une majorité des deux tiers est nécessaire. “Plus de 75% des membres d'Interpol ont voté pour soutenir l’adhésion”, s’est félicitée l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) sur un de ses comptes officiels sur Twitter. “L’adhésion de la Palestine à l’institution illustre la volonté de ses membres de défendre sa raison d'être et ses valeurs fondamentales. C’est un rejet clair des tentatives de manipulation cynique et d’intimidation politique”, a réagi le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, dans un communiqué. Il s’agit là d’une victoire éclatante pour l’Autorité palestinienne, qui milite pour la création de son État indépendant. Les Palestiniens, qui sont en quête de reconnaissance par les institutions internationales, obtiennent ainsi un appui de taille dans leur lutte face à l’occupant israélien qui a entravé le processus de son intégration à Interpol. C’est un succès diplomatique d’envergure, qui vient conforter la Palestine, laquelle dispose déjà du statut d’observateur à l’ONU depuis 2012 et ont rejoint la Cour pénale internationale et l’Unesco. Selon le ministère palestinien des Affaires étrangères, elle a déjà rejoint au total plus de 50 organisations internationales et accords.


Merzak T./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER