Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Antonio Guterres à l’occasion de la Journée mondiale de la jeunesse

ONU : plus de 400 millions de jeunes victimes des conflits armés

Les guerres et l’instabilité qui touche de nombreuses régions du globe affectent plus de 400 millions de jeunes, femmes et hommes, a alerté le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, à l’occasion de la célébration dimanche de la Journée mondiale de la jeunesse. “Plus de 400 millions de jeunes femmes et de jeunes hommes vivent dans des situations de conflit armé ou de violence organisée”, a-t-il indiqué, lit-on sur le site d’information de l’ONU. “Des millions sont victimes de privation, d’actes de harcèlement ou d’intimidation et autres violations de leurs droits”, a-t-il ajouté, soulignant que les jeunes femmes et les filles sont particulièrement vulnérables. C’est pourquoi il a annoncé “le lancement en septembre d’une nouvelle stratégie des Nations unies pour la jeunesse”, estimant que “la paix, le dynamisme économique, la justice sociale, la tolérance, tout cela et bien plus encore dépend, aujourd’hui et demain, de notre capacité à valoriser le potentiel de la jeunesse”. “Les jeunes du monde entier doivent pouvoir accéder en toute sécurité à des espaces – publics, civiques, physiques ou numériques – où ils puissent s’exprimer librement et réaliser leurs rêves”, a dit le secrétaire général dans un message publié pour la Journée et qu'il a co-présenté dimanche  sur Twitter avec son Envoyée spéciale pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake. Les Nations unies lanceront une nouvelle stratégie pour la jeunesse. “Une stratégie grâce à laquelle nous pourrons renforcer l’action que nous menons pour et avec les jeunes”, a dit le secrétaire général, encore sur le site onusien. “Nous devons consentir des investissements pour que les jeunes aient accès à l’éducation, à la formation et à des emplois décents et puissent ainsi réaliser tout leur potentiel”, a ajouté M. Guterres. “Un monde plus sûr pour les jeunes, c’est un monde meilleur pour tous”, a-t-il conclu.

L. M.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER