Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Méditerranée : alors qu’un mini-sommet européen est prévu pour demain

Plus de 1 000 migrants morts en six mois

Des gardes-côtes secourant des migrants en Méditerranée ©D. R.

L’absence d’une politique migratoire européenne cohérente ne fera que perdurer le drame de milliers de personnes qui tentent d’atteindre l’Europe au péril de leur vie.

Plus de 1000 migrants et réfugiés ont péri en mer Méditerranéenne depuis janvier dernier, dont au moins 220 ont été signalés durant la semaine écoulée, selon un dernier bilan fourni par l’ONU, jeudi soir, alors que 700 personnes ont été sauvées en deux jours (mardi et mercredi) près des côtes libyennes, ont indiqué des sources locales. “Ces décès tragiques nous rappellent que les guerres et la pauvreté continuent de pousser les gens à entreprendre des voyages désespérés qui leur coûtent leurs économies, leur dignité, et en fin de compte leur vie”, a déclaré le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, cité dans le communiqué. “Il n'a jamais été aussi urgent de s'attaquer aux causes profondes (des déplacements, ndlr), d'améliorer les conditions en Libye et dans d'autres pays le long de la route, d'offrir des alternatives sûres et de toujours sauver les gens en mer”, a-t-il demandé. Selon le HCR, plus de 200 migrants sont morts noyés en Méditerranée centrale les 19 et 20 juin, dans trois tragédies séparées, a rapporté l’AFP. Ces noyades ont été signalées par les migrants et réfugiés qui ont été secourus. “Un zodiac des gardes-côtes de Tripoli (...) a secouru jeudi 142 migrants de différentes nationalités africaines (...) qui étaient à bord d'un bateau pneumatique et a récupéré trois corps”, a indiqué la marine. Lors de cette opération, les migrants ont été interceptés à 25 milles marins au nord de Garaboulli, à l'est de Tripoli, selon le porte-parole de la marine, le général Ayoub Kacem. “Plus tôt dans la journée, deux autres opérations dans la même zone ont permis de secourir 236 migrants sur deux bateaux pneumatiques”, a indiqué un officier de la marine libyenne relayé par les agences de presse. Mercredi, une patrouille des gardes-côtes de Tripoli avait également secouru 301 migrants clandestins, dont 46 enfants et 3 femmes, selon la même source qui affirme que les migrants sont originaires de 12 pays africains, ont rapporté les agences de presse. Ces noyades interviennent dans un contexte de discorde en Europe, où les États membres de l’Union européenne ont convoqué un mini-sommet urgent à Bruxelles pour demain, à la veille d’un autre sommet déjà prévu pour les 28 et 29 juin. Berlin n’attend d’ailleurs pas à ce que le sommet de l’UE soit une réussite, en raison des politiques migratoires contradictoires de certains pays d’Europe où la montée des nationalismes risque même de faire éclater une Union européenne déjà fragile. “Il n'y aura pas de solution d'ensemble au problème migratoire lors du sommet de l'UE à la fin de la semaine prochaine”, a jugé une porte-parole du gouvernement allemand, Ulrike Demmer, lors d'un point de presse, suggérant plutôt de conclure des accords bilatéraux et multilatéraux lors du mini-sommet de demain. Mais en attendant, les migrants continuent de tenter leur chance d’atteindre une Europe qui se renferme de plus en plus sur
elle-même.

Lyès Menacer


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER