Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Malgré les promesses d’Omar al-Bachir

Poursuite des manifestations du pain au Soudan


De nouvelles manifestations contre la hausse des prix du pain ont encore eu lieu hier après-midi au Soudan, notamment dans la capitale Khartoum, où le syndicat des professionnels de la santé a organisé une marche vers le palais présidentiel, ont rapporté les médias locaux, qui évoquent des morts et des blessés. Une centaine de médecins et d’infirmiers, en grève depuis lundi, ont tenté de marcher jusqu’au palais présidentiel pour remettre une lettre au président Omar al-Bachir, mais les services de sécurité les ont empêchés. Selon le quotidien Sundanile, les forces de sécurité ont utilisé les gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants. Des témoins ont même affirmé que les soldats déployés dès la matinée dans la capitale ont eu recours aux tirs à balles réelles, mais il était difficile de confirmer ces informations. Par ailleurs, l’ONG Amnesty International affirmé hier qu’au moins “37 manifestants ont été abattus par les forces de sécurité au cours de cinq jours de manifestations antigouvernementales”, a rapporté l’AFP. “Le fait que les forces de sécurité utilisent une force meurtrière de manière aussi aveugle contre des manifestants non armés est extrêmement préoccupant”, a estimé Sarah Jackson, directrice adjointe de l'ONG pour l'Afrique de l'Est, les Grands Lacs et la Corne de l'Afrique. Après les premières revendications contre la cherté de la vie, des rassemblements populaires ont été ponctués du slogan “Le peuple veut la chute du régime”, tiré du Printemps arabe de 2011.


L. M./Agences



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER