Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Annulation du sommet Donald Trump-Kim Jung-Un

Pyongyang se dit toujours prêt au dialogue avec Washington

La Corée du Nord se dit toujours disposée à dialoguer avec Washington malgré l'annulation soudaine par Donald Trump du sommet prévu entre les deux pays dans une volte-face qui replonge la péninsule coréenne dans l'incertitude.
Le président américain a annulé, jeudi, le sommet prévu le 12 juin à Singapour avec Kim Jong-un, évoquant l'hostilité de Pyongyang qu'il a mis en garde contre toute action stupide ou irresponsable. C'est par un courrier d'une vingtaine de lignes adressé à M. Kim que le 45e président des États-Unis a fait part de sa décision de renoncer au face-à-face dont il avait lui-même accepté le principe, début mars, à la stupéfaction générale. Des responsables américains ont expliqué ce revirement par une série de promesses non tenues et un profond manque de bonne foi. La réaction initiale de Pyongyang à cette annulation rendue publique le jour même où il déclarait avoir complètement démantelé son seul site connu d'essais nucléaires est plutôt mesurée. Si le premier vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangère Kim Kye Gwan a parlé de décision extrêmement regrettable, il a laissé la porte ouverte en déclarant que Pyongyang était prêt à s'asseoir face à face, à tout moment et de quelque manière que ce soit, pour résoudre le problème. L'euphorie initiale suscitée par la perspective du sommet avait cédé la place au doute ces derniers temps, avec pour toile de fond des menaces échangées par les deux parties.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER