Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Plus de 200 migrants morts en trois jours en Méditerranée

Série meurtrière de noyades de migrants

Des migrants tentant de rejoindre à la nage le rivage. © D.R.

Le flux migratoire et de réfugiés, en partance vers l’Europe, a augmenté depuis le début de l’été et avec lui le nombre de victimes noyées en Méditerranée.

Au moins 7 migrants, dont deux enfants, sont morts et 123 autres ont été secourus hier, après le naufrage de leur embarcation au large des côtes libyennes, un bilan qui s’ajoute à une comptabilité macabre établie à plus de 200 morts en moins de cinq jours, selon plusieurs sources. En effet, plus de 200 migrants et réfugiés se sont noyés en cinq jours au large des côtes de la Libye, dans une tentative désespérée d’atteindre des côtes européennes de plus en plus difficile d’accès, selon le bilan fourni lundi et hier par l'Agence des Nations unies pour les migrations (OIM). Hier, soixante-trois migrants sont portés disparus après le naufrage de leur canot pneumatique dimanche au large de la Libye, a indiqué aux médias le porte-parole de la marine libyenne. Selon le général Ayoub Kacem, 41 migrants qui portaient des gilets de sauvetage ont pu être secourus, a rapporté l’AFP.
Le port de gilet de sauvetage a permis de sauver une centaine de migrants, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de la capitale libyenne Tripoli, où les réseaux de trafics de migrants et les milices continuent de s’adonner à ce trafic juteux. Selon les témoignages collectés chez les rescapés de trois naufrages depuis vendredi, au moins 104 personnes étaient à bord de l'embarcation, qui a coulé au large de Garaboulli, à quelque 50 km à l'est de Tripoli. En plus des 41 rescapés, un navire des garde-côtes libyens a accosté lundi à Tripoli avec à son bord 235 autres migrants, dont 54 enfants et 29 femmes, secourus dans deux autres opérations dans la même zone, a rapporté l’AFP.
Vendredi, les corps de 3 bébés ont été repêchés et une centaine de personnes ont été portées disparues dans le naufrage de leur embarcation. Au total, 16 migrants, tous de jeunes hommes, ont été secourus. La Libye est un pays de destination et de transit vers les côtes européennes pour des milliers de migrants africains. Livrés à la merci des passeurs qui les abandonnent en pleine mer, les migrants continuent de payer de leur vie un rêve qui s’arrête au milieu de la Méditerranée.
La mise en place d’un plan européen de lutte contre les passeurs et le renforcement des moyens octroyés aux autorités libyennes n’ont pas réussi à mettre fin à cette crise. Ces nouveaux drames surviennent quelques jours seulement après la mort d’environ un millier d’autres migrants en Méditerranée et la tenue d’un sommet européen à Bruxelles, sans pour autant aboutir à une solution durable pouvant résoudre à la fois cette crise et relancer le débat sur les véritables raisons qui poussent des centaines de personnes à risquer leur vie pour un eldorado européen, pouvant se transformer en tragédie en milieu du chemin. Le flux migratoire est appelé à augmenter dans les jours et semaines à venir, grâce à une météo favorable durant l’été. Et ce n’est certainement pas la fermeture des frontières européennes qui va mettre fin aux départs massifs des côtes libyennes, dans un contexte de persistance de la crise politico-sécuritaire en Libye et dans les pays pourvoyeurs de migrants et de réfugiés.


Lyès Menacer

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER