Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Syrie

Sommet tripartite Moscou-Téhéran-Ankara le 7 septembre

Les chefs d’État turc, russe et iranien s'entretiendront le 7 septembre prochain en Iran pour leur troisième sommet tripartite sur la Syrie, a annoncé hier la TRT, télévision d'État turque. “Le président Recep Tayyip Erdogan se rendra en Iran le 7 septembre pour des discussions sur la Syrie, et assistera au sommet avec la Russie et l'Iran”, affirme la TRT. Cette annonce survient au moment où une attaque du régime syrien contre la province d'Idleb, ultime fief insurgé du pays, semble imminente. Cette région était une des “zones de désescalade” mises en place en Syrie à l'issue des négociations de paix d'Astana, parrainées par la Russie et l'Iran, soutiens du régime de Damas, et la Turquie, soutien des rebelles. Lors d'une visite à Moscou la semaine dernière, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a mis en garde contre une possible “catastrophe” en cas de “solution militaire” à Idleb.
La dernière rencontre de ce type entre les présidents russe, turc et iranien a eu lieu à Ankara en avril, et avant cela à Sotchi, en Russie, en novembre 2017. Selon la chaîne privée NTV, le sommet aura lieu à Tabriz (nord) plutôt qu'à Téhéran. Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, avait annoncé mi-août que ce sommet aurait lieu “au cours de la première semaine de septembre”. M. Erdogan avait toutefois indiqué fin juillet qu'il souhaitait organiser le 7 septembre un sommet sur la Syrie en Turquie avec Moscou, Paris et Berlin.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER