Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Les membres de Jaych al-Islam y sont retranchés

Syrie : offensive de l’armée près de Damas

L’armée syrienne a lancé, vendredi, une nouvelle offensive contre les dernières poches des terroristes islamistes du groupe “Jaych al-Islam”, à Douma, dans la Ghouta orientale, a indiqué l’agence de presse officielle Sana. “Des unités de l’armée arabe syrienne ont riposté aux attaques des terroristes de l’Armée de l’Islam qui se déploient à Douma dans la Ghouta orientale, menées aux roquettes contre les quartiers de Damas”, lit-on sur le site de l’agence syrienne. “Les avions de combat de l'armée arabe syrienne avaient pris pour cible les zones à partir desquelles les terroristes avaient tiré des roquettes contre les quartiers de Dhahyet al-Assad et contre le camp de Wafedin”, a indiqué une source militaire, a repris Sputnik News. Selon la source, les extrémistes de Jaych al-Islam ont ainsi entravé l'accord conclu à Douma sur leur évacuation de la ville et sur la libération des otages, faisant en outre des blessés parmi les civils et causant des dégâts matériels. L'interlocuteur de Sana ajoute de plus que les radicaux de Jaych al-Islam ont tiré, hier soir, avec des roquettes sur les zones de Mazzeh 86, Rabweh, la place des Omeyyades et Massaken Barzeh, y faisant deux martyrs, un enfant et une femme, et 21 blessés parmi les civils. Le gouvernement a lancé, le 18 février, une offensive sur la Ghouta orientale, avec l'objectif de reprendre aux groupes armés les zones qu'ils contrôlaient. Après des semaines de bombardements intenses, deux groupes armés ont négocié leur évacuation vers des secteurs du nord du pays qui étaient sous leur domination, permettant aux forces gouvernementales de reprendre 95% de l'enclave. Des négociations ont également été engagées avec Jaych al-Islam, le dernier groupe dans la Ghouta, qui tient la ville de Douma, mais il a pris en otage des centaines de civils. Des évacuations avaient commencé, mercredi, mais elles ont été interrompues après les tirs de roquettes de Jaych al Islam.


L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
Brahms le 08/04/2018 à 17h33

Les syriens sont tombés dans le panneau du terrorisme saoudiens qui finance en sous main des réseaux (mercenaires) pour répandre le malheur, les pleurs, les cris de femmes, des enfants et des vieillards alors que les saoudiens se pavanent dans le luxe à Dubaï et financent les catholiques avec l'argent de la Mecque. Ah oui, au Yémen, les saoudiens viennent encore de massacrer 6200 personnes en bombardant des écoles, hôpitaux, mosquées. Ensuite, avec leur argent, ils corrompent les USA.

Commentaires
1 réactions