Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Après une attaque de rebelles

Tchad: opération militaire au Tibesti

Une opération militaire tchadienne est en cours dans des zones du Tibesti frontalières de la Libye pour faire partir des “milliers d'orpailleurs” et éviter les liens entre orpailleurs et rebelles tchadiens, a déclaré hier le ministre tchadien de la Sécurité. L'armée tchadienne a lancé jeudi une intervention aérienne et terrestre pour “nettoyer” les localités aurifères de Kouri Bougoudi et de Miski et “éviter les fusions entre orpailleurs et mercenaires”, a indiqué le ministre Ahmat Mahamat Bachir joint par l'AFP. L'opération fait suite à une attaque samedi 11 août à Kouri Bougoudi revendiquée par les hommes du Conseil de commandement militaire pour le salut de la République (CCMSR), un groupe rebelle tchadien basé dans le Sud libyen. Selon une source militaire, au moins trois membres des forces de sécurité tchadiennes, dont un colonel, ont été tués durant l'attaque. Après un ultimatum de 24 heures lancé mardi auprès des populations pour quitter la zone, “l'aviation est entrée en action jeudi”, selon le ministre de la Sécurité, qui ajoute que des bombardements ont également eu lieu vendredi. Les opérations vont continuer jusqu'à ce que “les milliers d'orpailleurs qui exploitent l'or de façon illégale quittent la zone”, a indiqué M. Bachir. Les opérations n'ont occasionné aucune perte humaine ou de bétail, selon le ministre. Des sources locales et sécuritaires que l'AFP a pu contacter confirment qu'aucune perte humaine n'est à déplorer mais disent que des gens ont été blessés et du bétail tué.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER