Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / International

Nucléaire iranien

Téhéran appelle l'Europe à “prendre le leadership”

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a appelé les Européens à “prendre le leadership” dans le but de sauvegarder l'accord international sur le programme nucléaire de Téhéran signé en 2015 mais remis en cause par Donald Trump. “Les Européens doivent prendre le leadership”, a lancé M. Zarif lors d'une interview au quotidien britannique The Guardian, les invitant à défier leur allié américain. “Ce que je crois, c'est qu'il (Donald Trump, ndlr) n'ira pas au bout et laissera le Congrès américain trancher la question”, a-t-il ajouté, jugeant par ailleurs que le président américain n'était “pas fiable”. Donald Trump doit en effet dire au Congrès américain s'il estime que Téhéran respecte ses engagements. Une “non-certification” rouvrirait la voie à une réimposition de sanctions. L'accord conclu par l'Iran d'une part et les grandes puissances du groupe 5+1 (États-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni et Allemagne) d'autre part doit garantir le caractère strictement civil et pacifique du programme iranien, en échange de la levée progressive des sanctions mises en place contre Téhéran depuis 2005. L'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) a répété à plusieurs reprises que Téhéran respectait bien les termes de l'accord. Mais depuis l'arrivée de Trump à la Maison-Blanche, les États-Unis ont multiplié les attaques contre l'accord, que Trump avait promis de “déchirer”. Les Américains accusent les Iraniens de violer “l'esprit” du pacte et estiment que Téhéran est un élément déstabilisateur au Moyen-Orient.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER