Scroll To Top
FLASH
  • L'Algérie a enregistré 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès durant les dernières 24 heures
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

bréves internationale

Terrorisme dans le Sahel

© D.R.

Le bilan de l'attaque de Chinagodar s'élève à 89 soldats nigériens tués 
-
Le bilan de l'attaque terroriste d'envergure menée jeudi dernier contre un camp militaire à Chinagodar, dans l'ouest du Niger, s'élève à 89 morts parmi les militaires nigériens, ont indiqué hier des sources sécuritaires. “Ce sont 89 corps qui ont été retrouvés à la suite des différentes opérations de ratissage après l'attaque”, ont précisé ces sources. Ce nouveau bilan n'a pas été confirmé par le gouvernement. Cependant, ce sont 89 corps qui ont été enterrés samedi au carré des martyrs dans l'enceinte de l'escadrille militaire de Niamey, en présence des proches et des frères d'armes des victimes, ont rapporté des sources concordantes. Le bilan provisoire précédemment communiqué par le ministère nigérien de la Défense faisait état de 25 soldats nigériens tués et de 6 autres blessés dans cette attaque. 

Au moins neuf civils tués au Burkina Faso…
-Au moins 9 civils ont été tués, samedi, dans une attaque perpétrée par des individus armés non identifiés dans la localité de Sollé dans le Sahel burkinabé, ont indiqué des sources sécuritaires citées hier par des médias. “Plusieurs individus armés non identifiés ont attaqué samedi des commerçants à Sollé dans le Sahel burkinabé. Au moins 9 civils ont été tués”, ont précisé les mêmes sources. Les assaillants ont également brûlé des camions des commerçants, a précisé, pour sa part, un élu local. Cette attaque intervient au moment où armée burkinabè multiplie les offensives contre le terrorisme qui a fait plus de 700 morts et des milliers de déplacés depuis 2015. 

… Et deux autres dans l'attaque d'un poste de péage au Mali
-Deux civils maliens ont été tués dans la nuit de samedi à hier lors de l'attaque par des hommes armés d'un poste de péage à Diéma, dans l'ouest du Mali, a-t-on appris de sources sécuritaires et auprès d'un témoin. “Quatre hommes armés ont tué deux agents qui travaillaient au poste de péage routier de Diéma”, a indiqué une source sécuritaire. Deux des assaillants “avaient un foulard sur le visage. Ils ont tiré avant d'arriver devant le péage. Un gendarme et un civil qui contrôlaient la barrière se sont sauvés dès les premiers tirs”, a expliqué un proche d'une des victimes. “Ceux qui étaient armés sont allés vers les deux guichets. Mon cousin a voulu fuir, il a été criblé de balles. Le deuxième agent a été tué à l'intérieur du guichet de paiement (...) Après, ils sont partis sans toucher à l'argent”, a-t-il ajouté.
 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER