Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Cameroun

Trois personnes tuées par l'armée en zone anglophone

Trois personnes ont été tuées hier par l'armée camerounaise à Bamenda, capitale de la région du Nord-Ouest, où la ministre de l'Education assistait à la rentrée scolaire que les séparatistes anglophones avaient appelé à boycotter. Trois personnes ont été “neutralisées” mardi après avoir fait “irruption dans la ville” à bord d'un véhicule contenant trois autres occupants, a indiqué mercredi le porte-parole de l'armée camerounaise, le colonel Didier Badjeck. Selon un témoin, de nombreux coups de feu ont été entendus mardi tout autour de l'hôtel où résidait la ministre en charge de l'Éducation de base, Youssouf Adidja Alim, en visite à Bamenda à l'occasion de la rentrée scolaire. “Les occupants du véhicule avaient déjà été apparemment repérés et repoussés par les forces de l'ordre avant d'atteindre les lieux où se trouvaient la ministre et ses accompagnateurs”, a indiqué une source proche de Mme Adidja Alim.


R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER