Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Donald Trump et sa “stratégie de sécurité nationale” des États-Unis

Un air de “guerre froide” contre Moscou et Pékin

Les présidents chinois Xi Jinping, américain Donald Trump, et russe Vladimir Poutine. © D.R.

Derrière ses attaques répétées contre la Russie et la Chine, Donald Trump se livre à un jeu dangereux qui, en plus du fait qu’il isole les États-Unis, il menace la paix dans le monde.

Le “très attendu” discours du chef d’Etat américain, Donald Trump, sur sa nouvelle “stratégie de sécurité nationale” de Washington s’est avérée finalement une attaque en règle contre Moscou et Pékin qui a d’ailleurs qualifié ses propos de “la mentalité de guerre froide”, ont rapporté les agences de presse. “Nous faisons face à des puissances rivales, la Russie et la Chine, qui essayent de remettre en cause l'influence, les valeurs et la richesse de l'Amérique”, a-t-il déclaré. Le discours de Donald Trump s’appuie sur un rapport du département d’État américain. “La stratégie prend en charge les principaux défis et tendances qui affectent la position des États-Unis dans le monde, y compris, les puissances révisionnistes, comme la Chine et la Russie, qui usent de la technologie, de la propagande et de la coercition pour façonner un monde contraire aux valeurs et intérêts américains”, a indiqué en effet le département d'État qui conteste à la Chine ses avancées sur le continent africain, devenu le nouveau terrain de bataille des grandes puissances. “Quelques pratiques de la Chine sapent le développement à long terme du continent”, accuse ce document qui reproche aux entreprises chinoises de “dominer les industries extractives du continent” et de faire tomber plusieurs pays africains dans l’endettement. Hier, Pékin et Moscou ont réagi à ce rapport et aux propos de Donald Trump. “Nous pressons les États-Unis d'arrêter de déformer volontairement les intentions stratégiques de la Chine, ainsi que d'abandonner leurs concepts dépassés, comme leur mentalité de guerre froide et leur jeu à somme nulle, faute de quoi, ils ne feront que porter préjudice aux autres et à eux-mêmes”, a indiqué Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point presse.
“La Chine ne cherchera jamais à se développer en sacrifiant les intérêts des autres pays. Dans le même temps, elle ne renoncera jamais à ses droits et intérêts légitimes”, a répliqué la porte-parole de Pékin. “Le caractère impérialiste de ce document est évident, tout comme le refus de renoncer à un monde unipolaire, un refus insistant”, a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, soulignant que les autorités russes “ne peuvent pas accepter qu'on traite le pays comme une menace à la sécurité des États-Unis”. Les conclusions du rapport américain contrastent avec les rencontres amicales entre Donald Trump et les présidents chinois Xi Jinping et russe Vladimir Poutine. Pour rappel, Donald Trump avait reçu un accueil en grande pompe en novembre pour sa première visite d'État en Chine, multipliant les louanges envers le président chinois à de nombreuses reprises. Mais les deux pays sont engagés dans une bataille commerciale de plus en plus vive, Washington ayant pris des mesures sans précédent pour enquêter et imposer des droits de douane sur des produits fabriqués en Chine.


Lyès Menacer/Agences

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER