Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Méditerranée

Une centaine de migrants secourus

© D. R.

Le navire humanitaire Alan Kurdi a secouru 44 nouveaux migrants en détresse au large de la Libye, a annoncé hier l'ONG allemande Sea-Eye, alors que 71 autres personnes ont été secourues, lundi en début d'après-midi, au large des côtes de Kerkennah, en Tunisie, a rapporté la presse tunisienne. Selon l'ONG, Malte a accepté de les accueillir et a envoyé un navire pour les transférer. L'information n'a pu être confirmée immédiatement auprès des autorités maltaises. “44 personnes, dont 4 femmes et 3 enfants ont embarqué sur l'Alan Kurdi”, a indiqué Sea-Eye dans un communiqué.

Dimanche soir, 65 autres migrants secourus par l'Alan Kurdi étaient arrivés à Malte, en vue d'être répartis entre différents pays européens. Cette décision avait été prise après des discussions entre Malte et l'UE ainsi que le gouvernement allemand. Les 44 migrants ont été repérés par des pêcheurs tunisiens et par l'avion Colibri de l'ONG française Pilotes volontaires. Ils ont indiqué avoir quitté, tôt samedi, la ville portuaire libyenne de Zouara, à 120 km à l'ouest de Tripoli. Selon l'ONG, les autorités maltaises ont demandé à un cargo à proximité de coordonner le sauvetage et le Sea-Eye a été sollicitée pour prendre à son bord les migrants en détresse.

Les migrants viennent de Syrie, Libye, Pakistan, Bangladesh et Guinée.Les enfants sont âgés de 15 mois, 3 ans et 5 ans. Côté tunisien, les migrants étaient sur une barque de fortune et avaient démarré de la ville libyenne de Zouara, a indiqué le porte-parole de la Garde nationale, le colonel Houssemeddine Jebabli, cité par l'agence de presse tunisienne TAP.  Dimanche, le Croissant-Rouge tunisien a indiqué que 3 corps avaient été repêchés au large de la Tunisie, portant à 16 le nombre de cadavres retrouvés après le naufrage d'une embarcation transportant des dizaines de migrants.

 

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER