Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

Nouveau raid de la coalition internationale

Une famille syrienne décimée

Au moins douze civils, membres d'une même famille, ont été tués vendredi dans des bombardements de la coalition internationale menée par Washington sur un village tenu par le groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech) dans le nord-est de la Syrie, selon une ONG. “Des frappes aériennes et des tirs d'artillerie (vendredi soir) de la coalition internationale contre le village de Hidaj, contrôlé par l'EI, dans le secteur sud de la province de Hassaké, ont tué au moins 12 personnes”, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). “La coalition internationale a fait une nouvelle tuerie qui a provoqué la mort de huit membres d'une même famille dans le village de Dib Haddadj, dans le sud-est de la province de Hassaké”, a confirmé l’agence de presse offficielle Sana, citant une source locale. Ces civils, dont deux femmes et leurs enfants, appartenaient tous à une même famille, a-t-il précisé. Selon l'OSDH, ces décès portent à “20 le nombre de civils tués par la coalition en 24 heures à l'est du fleuve Euphrate”, a ajouté l'ONG. Lelva al-Abdallah, une porte-parole des Forces démocratiques syriennes, alliance arabo-kurde appuyée par Washington, a fait savoir plus tôt à Sputnik que leurs détachements avançaient en direction des derniers bastions de Daech dans la province de Hassaké. “L'opération était épaulée par la coalition”, a-t-elle affirmé. Jeudi, huit autres civils, dont trois enfants, avaient péri dans des frappes attribuées également à la coalition dans la province de Deir Ezzor, au sud de celle de Hassaké. Depuis 2014, le bilan des civils tués en Syrie, mais aussi en Irak, dans les frappes effectuées par la coalition dirigée par les États-Unis s'établit à moins 892 personnes, selon un dernier décompte relayé par les médias internationaux. “Sur la base des informations disponibles, le CJTF-OIR estime qu’au moins 892 civils ont été tués involontairement par les frappes de la coalition depuis le début de l’opération Inherent Resolve”, lit-on sur Sputnik. 

L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER