Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / International

La guerre d’agression saoudienne boucle sa troisième année

Yémen : les crimes de guerre de Riyad toujours impunis

Des milliers de Yéménites sont sortis, hier, dans les rues de Sanaa pour dénoncer la guerre d’agression de ladite coalition arabe, sous commandement saoudien et avec la complicité d’une quasi-majorité de la communauté internationale, a rapporté l’agence de presse locale Saba.  Un grand rassemblement a été organisé à la Maydan el-Sabiin (Place des 70), où ces milliers de Yéménites, épuisés par trois années d’agression saoudienne, ont dénoncé le régime de Riyad à l’occasion de ce “Rassemblement de la résistance”, a indiqué Saba. Cette démonstration de force est un message clair à l’agresseur saoudien qui, dans sa guerre d’influence régionale contre l’Iran, a fait plus de
10 000 victimes, en majorité des civils, et plus de 53 000 blessés depuis le 26 mars 2015, date à laquelle une coalition formée par plusieurs pays arabes a été lancée contre Sanaa, officiellement en soutien au gouvernement de transition d’Abd Rabbo Hadi Mansour, exilé à Aden, où les indépendantistes sudistes le contestent également. Coïncidant avec ce troisième tragique anniversaire de l’agression saoudienne, les Houthis ont tiré au moins 7 missiles balistiques vers l’Arabie Saoudite, en guise de rappel de leur détermination à résister contre l’allié des États-Unis et d’Israël contre l’Iran au Proche-Orient. Trois des missiles ont été tirés vers Ryad, un vers la ville garnison de Khamis Mecheit, un vers Najrane et deux vers Jazane, dans le sud de l'Arabie saoudite, a précisé le colonel Turki al-Maliki, porte-parole de la coalition militaire. Abdel Malik al-Houthi a affirmé dans un discours, dimanche soir, que les Yéménites étaient prêts à plus de sacrifices. Prenant la parole, hier, devant les manifestants, le responsable houthi Salah al-Sammad a salué la mobilisation. “Votre présence envoie un message au monde”, a-t-il déclaré à la foule en soutenant que “trois ans d'agression et de blocus n'ont pas réussi à briser la volonté du peuple yéménite”. Pour rappel, les ONG et autres organisations onusiennes ont dénoncé cette guerre au Yémen, tout comme elles ont dénoncé les ventes d’armes occidentales à l’Arabie Saoudite. Pour rappel, la poursuite du blocus aérien, maritime et terrestre au Yémen, malgré les dénonciations internationales, met en péril la vie de plus de 20 millions de Yéménites.

L. M./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER