Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

Vos rêves et vous

Courrier & courriel

Manger, dodo sans boulot !
J’ai rêvé de ce qui suit et depuis je me trouve extrêmement inquiet.
Mon frère marié ouvrit, de nuit, la porte de notre maison familiale dans laquelle j'habite encore avec mon père (il faisait sombre dans le couloir).
Alors que j'étais planté devant la porte en guise d’accueil, mon frère enleva d'un geste ferme la clé dont il usait pour tourner la vachette et impétueusement me prit par la main, m’exhortant à l’accompagner dehors, dans le noir.
Mes inquiétudes sont nourries par le fait que mon frère âgé de 48 ans se trouve être un mauvais exemple pour tous les membres de la famille, car il s'était frayé un mauvais chemin refusant jusqu’à travailler, et que moi-même je viens de perdre mon job (je suis sans travail depuis 2 mois), alors que je suis âgé de 40 ans, ce qui me donne des frissons terribles vis-à-vis de mon devenir et plein de remords.
Ce rêve a coïncidé exactement avec l'appel à la prière d'el-fadjr, alors que je m'opposais (l’une de mes mains était encore tenue par lui), dans le rêve, à la tentative d'être emmené par mon frère mais sans nullement en connaître l'issue, car à ce moment précis le rêve prit fin, accentuant ainsi mes angoisses de me retrouver dans le même état que lui dans les temps à venir.

RÉPONSE :
Votre angoisse est justifiée, mais elle ressemble plus à une réalité qu’à un rêve, cela signifie que votre rêve ou plutôt cauchemar ne vous annonce rien de nouveau. Un conseil : concentrez-vous sur votre volonté de retrouver déjà un autre job et les choses s’arrangeront !



En guerre !

 

Voilà le rêve que j'ai fait le 7 janvier 2017 avant 4h00, heure à laquelle je fais mes prières surérogatoires. J’étais dans un champ, à plat ventre, je portais un sac à dos et un fusil Mat 49, un soldat passait près de moi, puis un autre avec un chien. Je portais ma main sur le fusil pour le manœuvrer et je me suis dit que le chien n'a pas senti ma présence. Ensuite, je me retrouve sur un talus, et en contrebas des hommes (sans voir les personnes) me tirent dessus, je tire quelques salves vers où on me tirait, il y avait un rocher où les assaillants se cachaient, impossible de les voir du côté où j'étais. Je lève la tête pour tirer et j'ai vu des civils en contrebas lever les mains en l'air, puis je vois un collègue au loin (Zermani Ahmed), je l'appelle afin de le rejoindre et faire quelques pas ensemble. Arrivé près de lui, il me dit qu'il va quitter (sous-entendu quitter l'entreprise Sonatrach où il travaille). Fin du rêve.

RÉPONSE :
Votre rêve est intéressant, il annonce un changement dans votre vie ! Soyez patient !


 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER