Autres / Interprétation des rêves

Vos rêves et vous

Courrier & courriel

Un scorpion veut me piquer !
La veille du 27e jour de Ramandan, j’ai rêvé que j’étais dans le jardin de notre maison avec ma mère, ma sœur, mon père et ma meilleure amie en train de manger des dattes. En me retournant, j’aperçois un scorpion noir collé à moi.
J’ai eu très peur, j’ai couru et je me suis cachée derrière mes parents et mon amie. Le scorpion a continué à me coller, puis il a disparu.

RÉPONSE :
Heureusement, “elhamdoullah” que vous vous êtes débarrassée de ce scorpion. Vous savez que ce dernier fait partie des formes monstrueuses, il désigne l’homme de médisance. Le scorpion à la démarche lourde annonce un plus grand danger. On dit aussi que le scorpion désigne la fortune ; si un homme le tue, il perdra cette fortune, puis il la récupérera.
Dans votre rêve, il s’agit d’un gros problème qui hantait votre esprit et votre vie aussi, car en réalité vous êtes une personne qui ne manque de rien, hélas cette malédiction a empoisonné votre existence. Réjouissez-vous, le scorpion vous a lâchée. Tout ce qui vous est arrivé n’est qu’un vieux cauchemar. J’ajouterais que le 27e jour est un élément supplémentaire, comme vous le savez c’est un jour sacré, où tous les rêves faits cette nuit-là se réalisent.


Naïm est là !
Je suis âgé de 17 ans. Il y a 3 ans, j’ai fait un rêve qui me tord l’esprit jusqu’à présent. J’ai rêvé que j’étais marié et que ma “femme” allait accoucher. J’étais en train d’attendre dans l’hôpital. Lorsque s’ouvrit une porte d’où jaillit un vieil homme, on dirait un ange, d’une lumière blanche et intense et me demande d’appeler mon fils Naïm.

RÉPONSE :
Vous savez, avoir une femme ou être marié  dans le rêve alors que l’on ne l’est pas dans la réalité annonce des problème et des soucis.  Heureusement pour vous que l’accouchement est une étape importante, car il délivre le rêveur de tous ces problèmes. Donc juste après vous allez passer à une autre étape positive, mais il ne faudra pas oublier que la baraka ne sera pas totale si vous n’appelez pas votre premier enfant Naïm ou Naïma, qui signifie “fertilité et longue vie” dans l’interprétation traditionnelle des songes.