Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

L’origine des prénoms employés en Algérie

Fetta

Ce prénom féminin fait partie de la nomenclature traditionnelle algérienne. Il provient de l’arabe dialectal, fetta “argent” (classique fîdha). On connaît la théorie des “races métalliques”, exposée par Hésiode, le poète grec du 8e siècle avant J.-C. Selon cette théorie, cinq races humaines se sont succédé sur Terre : la race d’or, celle d’argent, celle du bronze, celle des héros et celle du fer. À part la race des héros, les quatre autres races sont des “races métalliques”. L’importance de races métalliques est décroissante : l’or étant la plus pure, le fer la moins pure. Les quatre premières races ont disparu, seule la race de fer, celle des hommes, est restée. Dans la théorie d’Hésiode, l’argent vient après l’or et ne se définit que par rapport à lui. Il n’est pas aussi inaltérable que lui, pas aussi brillant et pas aussi précieux. Mais Hésiode se trompe : l’argent a eu une haute valeur symbolique. Autrefois, son rayonnement (il est d’une blancheur immaculée) a donné son nom à Argos, “le pays royal” qui est, dans l’Iliade d’Homère, le pays d’Agamemnon. L’argent était associé au guerrier couvert d’armes brillantes qui représentent la gloire. L’éclat de l’argent – supérieur à celui de l’or – en fait aussi un symbole de perfection. Dans la tradition berbère, l’argent est le seul métal employé par les orfèvres. Ce n’est que plus tard que l’or a commencé à se répandre dans les régions rurales, les femmes berbères qui le portaient étaient surtout des citadines. Pour les orfèvres, l’argent est, après l’or, le métal le plus malléable et le plus ductile. Il peut être réduit en feuilles très minces ou alors étiré en fil : un gramme d’argent peut fournir un fil de 26 m de long. Ces fils sont encore utilisés par les couturières pour broder les cafetans et les karakous. Signalons cependant que la ténacité de l’argent est plutôt faible : c’est pourquoi on l’associe toujours au cuivre qui, s’il accroît sa résistance, altère quelque peu sa couleur. Enfin, signalons que l’argent ne peut être attaqué ni par l’eau ni par l’air, l’acide chlorhydrique n’a pas d’effet sur lui, alors que l’acide azotique le dissous rapidement..

M. A. Haddadou
mahaddadou@hotmail.com


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER