Scroll To Top
FLASH
  • Demi-finale retour de la ligue des champions africains: WAC 3-1 USMA (0-0 à l'aller)
  • Buts du WAC:El Karti (26′), Bencharki (54′ et 90'+3). Le but de l'USMA a été inscrit par Abdelaoui (67′)
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

Courrier & courriel

La grosse honte !

Un rêve du samedi 23 juillet 2016 à 3h30

Je suis dans ma voiture avec une femme, dans la campagne. Je descends et nous nous séparons. Après, je la vois monter dans ma voiture et l'éloigner hors de ma vue. Lorsque je veux rejoindre ma voiture je m'aperçois que je suis tout nu, et pour la rejoindre, je remarque que je dois passer devant des maisons habitées et des femmes qui s'affairent autour, j'ai honte.
Je cherche mon accompagnatrice et je la vois toute nue en train de se baigner et des maisons avec des femmes qui s'affairent. J'ai honte pour la rejoindre. Je remarque que je peux longer un mur en me cachant des femmes derrière de vieilles fourgonnettes qui sont stationnées tout au long ; mais je constate que les femmes pouvaient me voire et je reviens sur mes pas. Je rencontre un homme (enfin) à qui je tends la clé et lui demande d’aller me ramener mes effets de la voiture grise (Je possède en effet une voiture grise) ; il prend la clé mais n’arrive pas à situer la voiture. Il revient vers moi et me conduit vers un adolescent qui semble être son fils à qui il parle et me dit de le suivre. L’adolescent entre dans une maison et en sort avec une abaya à l’algérienne, portée par les gens de l’Ouest et même en Kabylie, qu’il me tend. Lorsque j’essaie d’y introduire ma tête je constate que l'ouverture du haut est étroite, et en même temps je remarque des gens qui me regardent avec amusement ; je leur dis, en rigolant : “Même si je dois la déchirer je vais la mettre”. Finalement je mets le dessous de l'ouverture sous mon mentons et réussis à introduire ma tête dans la abaya, et je m’adresse au jeune homme : “Comment t’appelle-tu pour que je te rende la abaya?” Il me répond : “Adil”. Et les hommes qui nous regardent lui disent : “Est-ce que c’est Adil l’ivrogne ?” Il leur répond : “Non”.

Je me réveille, il était 3 heures 20 mn.

RÉPONSE
Votre rêve annonce une période d’instabilité symbolisée par le fait que vous avez perdu votre voiture et votre linge ! Gare à vous et aux faux amis et personnes mal intentionnés .


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER