Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Autres / Interprétation des rêves

L’origine des prénoms employés en Algérie

Nubel

Le nom de Nubel (Noubel) est celui d’un souverain maure. Selon l’écrivain latin Ammien Marcellin, c’était “le plus puissant des petits souverains de Maurétanie”. Il était originaire de la tribu des Jubalensi, dans une région qui se présente, toujours selon Ammien, sous la forme d’une barrière de hautes montagnes, où l'on ne pénétrait que par les plus tortueux défilés. La résidence de Nubel n’était pas éloignée d’Auzia (actuelle Sour El-Ghozlan). On pense qu’il pourrait s’agir du défilé des Portes de Fer ou les monts des Bibans, à 60 km de Sour El-Ghozlan et aux gorges de Lakhdaria (ex-Palestro), à 50 km vers le nord-ouest. On pense aussi au col des Beni Aïsha (act. Thénia, dans la wilaya de Boumerdès).
Tout près de ce col, au lieudit Souma, existait un château remontant à l’époque chrétienne. Les ruines de ce château ont disparu, mais on a pu les observer au XIXe siècle. Et on a surtout recopié l’inscription qui indiquerait, selon l’explication qu’en donne Gsell, la demeure de Nubel et qui deviendrait plus tard celle de Firmus. Une inscription du IVe siècle, de Rusguniae (aujourd’hui Tamenfoust), mentionne un Flavius Nuvel, qui pourrait être notre Nubel, qui exerça un commandement dans l’armée romaine. Il fit construire une basilique à Rusguniae et y déposa un morceau de la Croix découverte par Constantin le Grand vers 326 selon la tradition. L’hypothèse faisant de Flavius Nubel le même que le Flavius, père de Firmus a été acceptée par des auteurs contemporains. Nubel avait plusieurs fils de ses épouses et de ses concubines. On cite Zammac, noté aussi Sammac, Firmus, Mascezel, Gildon,  Mazuca, Dius et, une fille, Kirya. Nubel était romanisé, mais il avait gardé des traits libyques : ainsi la polygamie et les prénoms qu’il avait donnés à trois de ses fils, Sammac, Mascezel, Gildon et Mazuca, quant à Firmus, il portait un nom latin. Nubel était également chrétien, s’il correspond au Nuvel de l’inscription. Si Firmus et Gildon semblaient acquis au donatisme, Mascezel, lui, était un fervent catholique. On a écrit que le nom Nubel est d’origine phénicienne, nous pensons, au contraire, qu’il était libyque. On peut le rapprocher du touareg nigérien anbel/anbol/anbul “géant”.

M. A. Haddadou
mahaddadou@hotmail.com


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER