Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de 11h (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Bréves de l'Est

EL-TARF  : Des voleurs de véhicules hors d’état de nuire
Une bande de malfaiteurs a été appréhendée à la fin de la semaine écoulée par les services de police, après plusieurs jours d’investigation. Selon le communiqué de la Sûreté de la wilaya d’El-Tarf, les mis en cause, âgés entre 20 et 50 ans, spécialisés dans le vol de voitures, avaient des complicités dans les wilayas de Skikda, Souk Ahras ainsi que dans la wilaya de Annaba. Présentés devant le procureur de la République, ils ont été incarcérés pour vol de véhicules, agressions et usurpation d’identité. Notons que les policiers ont récupéré une arme de poing, des cartouches, des épées ainsi que des faux permis de conduire.
TAHAR B.

La direction de la protection civile  dresse son bilan : Plus de 25 000 interventions en 2013 à Constantine
Les services de la protection civile de la wilaya de Constantine ont présenté, mercredi dernier, le bilan annuel de leurs activités en 2013. Il ressort de ces statistiques un total de 25 982 interventions effectuées durant l’année écoulée, notamment sur les routes où 2131 accidents se sont produits. Ces accidents ont causé la mort de 72 personnes et ont fait 2859 blessés. Un grand nombre de ces victimes de la circulation routière a été enregistré en particulier durant la période estivale sur les routes nationales Constantine - Guelma, Constantine - Oum El-Bouaghi. Sur un autre volet, les mêmes services ont fait état de
4 morts par asphyxie et 81 personnes secourues. Dans ce cadre, le nombre d’interventions a baissé de plus de 20%, comparé à celui de l’année 2012.
Houda CHIED

Daïra de Aïn Berda (ANNABA)   : 16 milliards de centimes pour 3 communes
Lors de sa récente visite dans la daïra de Aïn Berda, le wali de Annaba, Mohamed Sandid, a décidé l’octroi d’une enveloppe financière de 16 milliards de centimes qui sera consacrée à l’amélioration des conditions de vie des populations dans les communes de Aïn Berda, Chorfa et El-Eulma. Situées au sud de la wilaya de Annaba, ces communes, plutôt rurales, souffrent énormément des conditions de vie, aussi bien en matière de réfection des routes et de l’éclairage public, que l’aménagement des cités et la rénovation des réseaux d’alimentation en eau potable et d’assainissement. Le wali a exigé un strict suivi sur le terrain du programme des différents projets de développement, afin que les attentes sociales des populations soient réglées dans les plus brefs délais. Cependant, le problème qui se pose avec acuité, à savoir le chômage, ne pourra pas trouver une solution dans cette région, tant que le projet de création d’un parc industriel sera suspendu. Celui-ci programmé à Aïn Sayd, au chef-lieu de la commune de Aïn Berda, pouvait générer au moins 20 000 postes de travail directs et indirects. Aucune information n’a filtré sur les raisons qui ont poussé l’Aniref (Agence nationale de l’investissement et de la régulation foncière) à suspendre de l’étude ayant trait à ce projet.
BADIS B.

Biskra  : Les accidents mortels de la route en hausse
Le commandant du groupement de la gendarmerie de la wilaya de Biskra a animé, le week-end dernier, un point de presse où il a fait état du bilan des activités de ses services durant l’année 2013. Après un bref aperçu donné par le premier responsable de cette institution, des tableaux comparatifs entre l'exercice 2012 et 2013, relatifs à la lutte menée sur tous les fronts contre la criminalité sous toutes ses formes et les délits routiers qui enregistrent toujours une hausse inquiétante, des précisions seront apportées sur certains graphes présentés. Ainsi, sur le territoire de la wilaya, 5 points noirs seront recensés dont 3 sur la RN 31 menant à M’chounech, les deux autres points faisant l’objet d’une surveillance constante sont la RN 87 menant vers Branis et la RN 46 menant de Tolga vers Ouled Djellel.
En dépit de cette présence dissuasive de la brigade de la route, des barrages inopinés et les journées publiques de sensibilisation en direction des conducteurs, l’année 2013 a enregistré une hausse de la mortalité. Ainsi, 110 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2013, contre 90 en 2012. Le nombre de blessés, lui, est passé de 1084 en 2012 à 1235 en 2013. Les principales causes enregistrées par les services de la gendarmerie sont le non-respect des distances réglementaires entre les véhicules, la négligence dans la signalisation, les dépassements dangereux ainsi que le surpeuplement du parc automobile. Afin de contraindre les conducteurs au respect strict des règles de circulation, 17 992 permis ont été suspendus en 2013 (12 952 en 2012).
Concernant la lutte contre le trafic des stupéfiants, la gendarmerie a enregistré une saisie de 5,395 kg de kif traité, alors qu’en 2012 la quantité saisie était de 2,771 kg. Enfin, concernant l’immigration clandestine, le bilan révèle l’arrestation de 17 Maliens pour séjour illégal.
H. L.

MILA : Tentative de suicide à la CNAS
Le siège de la CNAS de Mila, à la cité Bouttout, a été, mercredi après-midi, le théâtre d’une tentative de suicide par défenestration d’une employée de la caisse. Selon une source locale, la concernée, B. F., la quarantaine, a tenté de se jeter de la fenêtre du deuxième étage du bâtiment de la CNAS en signe de protestation contre une décision du directeur de cet organisme d’assurance qui l’a, à en croire notre informateur, transférée du service de paiement au service de la carte Chifa. Elle a été empêchée, in extremis, de se lancer dans le vide par un chef de service et l’adjoint du directeur. Les services de la protection civile sont intervenus et l’ont prise en charge.
Kamel BOUABDELLAH