Scroll To Top
FLASH
  • Coronavirus : 166 nouveaux cas, 145 guérisons et 15 décès ces dernières 24h en Algérie (ministère)

L’Algérie profonde / Actualités

L’Algérie profonde

Brèves du Centre


Conférence-débat  à l’université de Médéa: Dissémination du savoir et transfert technologique au menu
Le savoir ne revêt plus le sens classique qu’on lui connaît en tant que somme de connaissances utilisant des idées et des concepts pour saisir des réalités concrètes, ou des représentations à l’aide de moyens cognitifs pour expliquer et analyser les phénomènes qui se manifestent autour de l’individu. C’est à la problématique de la dissémination du savoir et du transfert de technologie que s’est essayé le chercheur Youcef Ettoumi Kamel à l’occasion d’une conférence qu’il animé récemment  à l’auditorium du pôle universitaire.  Pour le chercheur, le savoir est cette forme de capacité à représenter l’objet dans son évolution en partant de l’étape d’analyse à celle de la conception et jusqu’à la réalisation concrète.  Dans ses développements sur le sujet devant une assistance venue nombreuse, il fait savoir que “l’innovation reste toujours le facteur clé qui permet aux économies en développement de pouvoir élever leur niveau de croissance et d’augmenter leurs richesses”. Pour arriver à cette fin, il insistera sur le rôle du transfert technologique qui  peut être réalisé à partir des actions de partenariat entre les Étas et les universités dans les différents domaines de la science. Il étayera ses arguments par des statistiques, plaidant en cela pour une démarche basée sur le partenariat, invitant aussi bien étudiants qu’enseignants à s’investir dans l’acquisition des savoirs pour mieux affronter les défis auxquels leur société est confrontée. Ce qui, dira-t-il, doit inciter l’ensemble de la communauté universitaire et scientifique à comprendre les enjeux pour le développement économique et social afin que s’opèrent les changements attendus dans le sens voulu et éviter de rester dans la posture figée et attentiste de simples consommateurs de connaissances pour devenir des acteurs des changements et de l’innovation. La conférence du chercheur qui a été suivie par un aréopage constitué d’universitaires et de responsables locaux est une opportunité offerte à l’université de Médéa pour s’arrimer aux grandes universités dans les domaines de la recherche, selon le doyen de la faculté de technologie. Le chercheur a été honoré par le wali en présence de nombreux élus et responsables  de l’exécutif pour ses nombreuses recherches dans les domaines de la technologie et de l’automatisme.

M. EL BEY

Azazga: Deux individus arrêtés en possession d’un lot de portables volés
Deux individus ont été arrêtés, dimanche, par la police en possession d’un lot de téléphones portables volés dans la ville de Azazga (à une quarantaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou), avons-nous appris de sources sécuritaires locales. Présentés hier devant le parquet de la même ville, les deux jeunes en question ont été immédiatement placés sous mandat de dépôt. Selon nos sources, les deux mis en cause ont été arrêtés par les éléments de la police judiciaire de Azazga en flagrant délit d’écoulement de portables volés sur le marché. C’était suite à une enquête ouverte à la suite d’une série de plaintes déposées par des victimes de vol de portables à l’arraché que la police a identifié les deux malfrats, dont la nouvelle de l’arrestation n’a pas manqué de susciter le soulagement parmi la population. Les services de police, qui ne cessent de multiplier les coups de boutoir contre les milieux de la délinquance dans la région de Azazga, avaient déjà procédé, vendredi dernier, à l’arrestation d’un individu, suite à une perquisition de son domicile, où une importante quantité de drogue a été saisie.

S. LESLOUS